Faits divers
URL courte
Par
133420
S'abonner

En raison d’une erreur commise par La Poste qui s’était trompée de destinataire pour un colis, les gendarmes ont pu arrêter un habitant du Doubs âgé de 36 ans, chez qui ont été découverts 389 plants de cannabis et d'autres substances, relate France Bleu.

Au lieu de livrer un colis au destinataire indiqué dans un village près de Baume-les-Dames dans le Doubs, La Poste l’a laissé à son voisin qui a découvert dans le paquet trois pains de résine de cannabis, rapporte France Bleu. Ce dernier a alerté les forces de l’ordre qui ont ouvert une enquête pour retrouver le véritable propriétaire des plantes interdites.

Les gendarmes ont trouvé chez le suspect 389 plants de cannabis. Entre autres, des sachets de poudre blanche et brune, ainsi que tout le matériel nécessaire pour cultiver du cannabis.

Déjà connu de la justice, cet homme de 36 ans s’est défendu en expliquant qu’il produisait du chanvre légal et tenait un magasin. Les analyses des plantes arrivées ont montré qu’il s’agissait bien de cannabis. En attendant les résultats concernant les autres produits retrouvés, le suspect a été libéré après sa garde à vue.

Une saisie précédente

Quand ce suspect habitait dans le Jura, 150 plants de cannabis avaient déjà été retrouvés à son domicile, rappelle le média.

Lire aussi:

«Incroyable» scène de tirs «dans tous les sens» au sein d’une cité de Carpentras
Une mosquée du Val-d’Oise fermée pour radicalisme, le maire «dénonce l’incompétence du gouvernement»
Une femme soupçonnée d'avoir voulu vendre aux Russes l'ordinateur de Nancy Pelosi
Tags:
France, police, cannabis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook