Faits divers
URL courte
Par
5123
S'abonner

Trois jeunes majeurs de Nemours (Seine-et-Marne) ont été interpellés pour extorsions armées après avoir posté de fausses annonces de vente de PlayStation 5 sur Le Bon Coin.

À l’issue de plusieurs semaines d’enquête, le groupe d’atteinte aux personnes de la sûreté urbaine de Fontainebleau a interpellé trois membres d’une bande de jeunes délinquants qui sévissaient à Nemours, rapporte La République de Seine-et-Marne.

Fin 2020-début 2021, neuf extorsions armées ont été commises après de fausses annonces de vent de PlayStation 5 sur Le Bon Coin. Les délinquants fixaient des rendez-vous près de chez eux, évitant les lieux placés sous vidéosurveillance. Les acheteurs qui se présentaient étaient alors encerclés par cinq ou six délinquants brandissant des barres de fer, des couteaux et des feuilles de boucher.

Près de 600 euros rackettés à chaque fois

Tandis que les acheteurs n’opposaient généralement pas de résistance, l’un d’eux a été violenté. À chaque fois, environ 600 euros ont été rackettés, constate l’hebdomadaire régional.

Au total, cinq ou six personnes seraient impliquées dans l’affaire. Trois suspects ont été arrêtés et placés en garde à vue. Déférés au parquet de Fontainebleau, ils ont finalement été remis en liberté et placés sous contrôle judiciaire avec interdiction de se présenter à Nemours et d’approcher les victimes.

Lire aussi:

La banlieue lyonnaise «s’embrase», une quinzaine d’individus saccagent une voiture de police – images
Les promeneurs sur les quais de Seine évacués par les forces de l'ordre – vidéo
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Tags:
arme blanche, PlayStation, agression, France, Seine-et-Marne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook