Faits divers
URL courte
Par
97619
S'abonner

Le procureur a requis un an de prison à l’encontre d’une femme médecin à Limoux (Aude) dont une patiente de 16 ans est décédée le lendemain d’une consultation en 2013.

Un médecin généraliste exerçant à Limoux (Aude) a comparu devant le tribunal correctionnel de Carcassonne pour répondre d’un homicide involontaire après le décès d’une de ses patientes qu’elle avait reçue à son cabinet peu avant, rapporte L’Indépendant.

Les faits se sont déroulés en décembre 2013. Une lycéenne très affaiblie après avoir souffert de vomissements se rend au cabinet médical de la praticienne en compagnie de sa mère. Se plaignant de fortes douleurs au dos, l’adolescente décède le jour suivant des suites d’une septicémie après l’éclatement d’un abcès sur l’appendice.

Les experts constatent «un manquement»

Deux expertises rendues après la plainte déposée par le père de la victime et l’ouverture d’une information judiciaire ont conclu à un manquement de la part du médecin.

Lors du procès mercredi 27 janvier, le procureur a mis en avant la «faute» de la praticienne «à l’origine directe du décès» et requis un an de prison à son encontre. Le verdict doit être rendu le 24 mars.

Lire aussi:

À Paris, plusieurs manifestations contre le pass sanitaire - vidéos
Olivier Véran explique quand le gouvernement mettra fin au pass sanitaire
Frégates FREMM: touché-coulé de Fincantieri sur Naval Group au Maroc?
La France visée par des attaques plus graves que celles de Pegasus, selon les autorités
Tags:
adolescents, homicide involontaire, médecine, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook