Faits divers
URL courte
Par
6135
S'abonner

Un homme de 22 ans a été interpellé à Toulouse, accusé d’avoir dégradé deux banques lors d’une manifestation de Gilets jaunes en 2019, rapporte la presse locale. Déjà connu des services de police, il a avoué les faits en garde à vue. Le préjudice s’élève à 40.000 euros.

Mercredi 10 février, les policiers de la Brigade territoriale Centre, à Toulouse, sont parvenus à mettre la main sur le principal responsable des dégradations de deux agences bancaires situées sur les boulevards d’Arcole et Lazare-Carnot, relate Actu Toulouse.

Les faits datent du samedi 26 janvier 2019, lors d’une manifestation de Gilets jaunes. L’individu avait brisé les vitres de ces deux bâtiments et saccagé les locaux. Le préjudice total est estimé à 40.000 euros.

Longue enquête

Au bout de deux ans, les enquêteurs ont pu l’identifier en analysant les images de vidéo-protection puis en les recoupant. Ils l’ont ensuite localisé à Toulouse.

Il s’agit d’un homme de 22 ans, déjà connu des services de police. Il a reconnu les faits lors de sa garde à vue. Il a été déféré au parquet de Toulouse et sera prochainement jugé.

Lire aussi:

Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
Ivan Rioufol: «le discours totalement anxiogène» du gouvernement sur le Covid-19 a «abruti» les Français - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Tags:
manifestation, banques, dégradation, gilets jaunes, Toulouse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook