Faits divers
URL courte
Par
9415
S'abonner

Suite à une récente agression contre des policiers dans les Yvelines, des agents de la BAC ont subi à leur tour une attaque près de Lille. Des individus ont procédé à des tirs de mortier contre les forces de l’ordre avant de prendre la fuite.

Des fonctionnaires de la Brigade anticriminalité (BAC) ont été la cible d’une agression avec des tirs de mortier dans l’après-midi du 15 février à Villeneuve-d’Ascq, dans le Nord, rapporte BFM TV se référant à des sources policières.

La chaîne précise que personne n’a été blessé et qu’aucun dégât n’est à déplorer.

Les policiers effectuaient une interpellation pour non-respect du contrôle judiciaire dans le secteur du Pont de Bois lorsque deux voitures sont arrivées sur place, selon le média. La situation a dégénéré.

Les occupants des véhicules ont proféré des insultes et des menaces de mort à l’encontre des agents en s’opposant à l’interpellation. Les individus ont alors tiré des engins pyrotechniques dans leur direction avant de s’enfuir.

Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat local.

Un guet-apens à Poissy

Auparavant, des policiers, appelés pour un attroupement de jeunes sur la voie publique, avaient été la cible de tirs de mortier à Poissy, dans les Yvelines, de la part d’une trentaine d’individus. Ces derniers hurlaient à plusieurs reprises «Tuez-les».

L’attaque a été condamnée par Gérald Darmanin qui s’est rendu au commissariat de la ville le 15 février pour exprimer son soutien aux agents.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Tags:
Gérald Darmanin, interpellation, tir au mortier, agression, police, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook