Faits divers
URL courte
Par
1315
S'abonner

Un ado de 14 ans a été tué et un autre âgé de 13 ans a été grièvement blessé à la gorge lors d'une rixe entre bandes à Boussy-Saint-Antoine. Affirmant être l'auteur du coup de couteau mortel, un jeune de 15 ans s'est rendu à la police. L’enquête doit cependant s’assurer qu’il l’est réellement.

Quelques heures après la mort d’un adolescent de 14 ans, poignardé à la gorge au cours d’une rixe dans l’Essonne, un jeune homme s’est présenté au commissariat affirmant être l’auteur des coups de couteau, rapporte 20 Minutes.

Selon le journal, le jeune est âgé de 15 ans et était accompagné de sa mère. Il aurait également reconnu avoir poignardé un deuxième adolescent, âgé de 13 ans.

«Ce n’est que le tout début de l’enquête, il va désormais falloir confronter ses propos avec les éléments de l’enquête», indique 20 Minutes, citant le parquet.

L’adolescent a été placé en garde à vue, tout comme six autres mineurs interpellés quelques heures plus tôt lors de la rixe.

Un département «gangrené» par les rixes

Un adolescent de 13 ans a été grièvement blessé à la gorge le 23 février lors d'une rixe entre bandes de jeunes ayant abouti à la mort d'un garçon de 14 ans à Boussy-Saint-Antoine. La veille, également dans l’Essonne, une collégienne de 14 ans était décédée suite à une bagarre entre deux bandes à Saint-Chéron, près d’Étampes.

Selon le parquet, les deux dernières affaires ne semblent pas être liées. La procureur de la République d'Évry, Caroline Nisand, a qualifié l’Essonne de département «gangréné» par les rixes entre bandes rivales, composées notamment de mineurs.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé mardi l'envoi dans ces deux villes de renforts des forces de l'ordre: 60 gendarmes à Saint-Chéron et 30 policiers à Boussy-Saint-Antoine, selon son ministère.

Lire aussi:

La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Cas de thrombose: les USA préconisent une pause dans l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson
Des millions de voitures pourraient être prochainement exclues de la circulation dans les grandes villes de France
Tags:
commissariat, bagarre, Boussy-Saint-Antoine, Essonne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook