Faits divers
URL courte
Par
7216
S'abonner

Le parquet de Nancy a ouvert une enquête après la découverte d’un drone tombé dans une prison. L’engin transportait des stupéfiants. De son côté, la direction de l’établissement nie les faits.

Un drone chargé de stupéfiants a chuté le 21 février dans le périmètre interdit de la prison de Nancy, rapporte L’Est républicain.

Selon le quotidien, l’appareil noir, équipé de quatre rotors et d’une caméra ainsi que d’une sorte de ficelle au bout de laquelle était fixé un paquet contenant de la drogue, a été découvert dans le glacis herbeux par l’équipe locale de sécurité pénitentiaire (ELSP). C’est la première fois qu’un tel engin pénètre dans cet espace sécurisé.

Il contenait quelques grammes de cannabis.

L’Est républicain indique que l’incident a fait réagir Fadila Doukhi, (FO-Pénitentiaire), la déléguée régionale, qui a fait part de sa «crainte qu’un jour prochain, une arme à feu entre en détention par le biais d’un de ces engins».

Elle a appelé les autorités et son administration à «porter une attention toute particulière à ce phénomène qui est en train de prendre de l’ampleur dans les prisons françaises».

L’établissement nie les faits

Contactée par le média, la direction interrégionale pénitentiaire Grand Est de Strasbourg a confirmé que des projections dans l’enceinte pénitentiaire avaient eu lieu au cours du week-end, sans en préciser la nature. Cependant, la direction a démenti le fait qu’un drone ait été découvert.

De son côté, le parquet de Nancy a confirmé cette découverte et a saisi les forces de l’ordre pour une enquête.

«Ce drone a été découvert lors de la ronde effectuée par l’ELSP (équipe locale de sécurité pénitentiaire). L’engin était lesté d’un pochon contenant de la substance semblant être de la marijuana et du cannabis», a souligné François Pérain, le procureur de la République.

À côté de l’appareil, «ont été découverts un téléphone portable avec deux câbles USB et un sachet contenant 100 grammes d’une substance blanche non identifiée. Cette poudre pourrait être de l’héroïne mais une analyse toxicologique s’avère indispensable pour déterminer avec certitude la nature du produit», a-t-il ajouté.

Les investigations pour «trafic de stupéfiants, tentative d’introduction d’un objet interdit au sein d’un établissement pénitentiaire, télépilotage d’un aéronef sans personne à bord au-dessus d’une zone interdite» débutent, d’après le quotidien.

Lire aussi:

La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Cas de thrombose: les USA préconisent une pause dans l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson
Des millions de voitures pourraient être prochainement exclues de la circulation dans les grandes villes de France
Tags:
incident, cannabis, drone, prison, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook