Faits divers
URL courte
Par
1154
S'abonner

La brigade de gendarmerie de Valgelon-La Rochette (Savoie) a interpellé un quinquagénaire qui avait passé plus de 1.800 appels aux urgences au cours d’un peu plus d’un an.

N’ayant pas d’autre moyen pour combattre sa solitude, un homme d’une cinquantaine d’années, souvent sous l’emprise de l’alcool, s’est permis de contacter les services d’urgence à 1.856 reprises sur une période de 14 mois, relate Le Dauphiné libéré.

Le Samu, la gendarmerie et les pompiers ont ainsi reçu une trentaine d’appels par semaine, et se sont plusieurs fois déplacés, pour rien, au domicile de l’individu. Au bout du compte, la brigade de gendarmerie de Valgelon-La Rochette a interpellé le quinquagénaire.

Placé en garde à vue et présenté au magistrat, le suspect fera l’objet d’une convocation devant le tribunal correctionnel de Chambéry pour ces faits qui peuvent entraîner un an d’emprisonnement et 15.000 euros d’amende.

Soucieux de réduire le nombre d’appels abusifs, les pompiers de Paris ont récemment lancé une série de vidéos humoristiques pour rappeler qu’il ne faut les contacter qu’en cas d’urgence:

Lire aussi:

Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en baisse en France
Un ancien élève de Saint-Cyr aurait réclamé 10 millions d’euros pour organiser un coup d’État à Madagascar
Bracelet électronique et alerte sonore: ces outils étudiés par des sénateurs pour endiguer toute prochaine pandémie
Pass sanitaire: Bilan après la première semaine de mise en application
Tags:
solitude, France, Service d'aide médicale urgente (SAMU)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook