Faits divers
URL courte
Par
12519
S'abonner

Face à la récente multiplication de rixes dans l’Essonne, les forces de l’ordre œuvrent à prévenir les violences à l’aide des avions initialement affectés au contrôle des mesures sanitaires.

Tandis que les affrontements entre bandes rivales ont augmenté de 80% en un an dans l'Essonne, la police locale déploie des efforts pour anticiper les débordements depuis le ciel.

Les appareils de l'unité aéronautique de la police, qui étaient affectés au contrôle des mesures sanitaires lors du confinement décrété il y a un an, servent désormais à repérer les attroupements, rixes ou bien rodéos urbains.

Selon le pilote Alexis contacté par BFM TV, dès qu’un groupe de personnes commence à se former dans telle ou telle zone, «on avise immédiatement notre centre d’information et de commandement afin qu'il puisse envoyer des effectifs au sol».

Décès de deux adolescents dans l’Essonne

Il y a deux semaines, l’Essonne avait été frappée par les décès de deux adolescents de 14 ans survenus en moins de 24 heures lors de deux rixes qui s’étaient produites dans les villes de Saint-Chéron et Boussy-Saint-Antoine, distantes de 45 kilomètres.

Après ces incidents mortels, la ville de Corbeil-Essonnes a mis au point un dispositif censé lutter contre les violences entre mineurs.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
aviation, police, bagarre, Essonne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook