Faits divers
URL courte
Par
19621
S'abonner

L’émission Pyramide était-elle raciste envers Pépita? C’est ce qu’a laissé penser le montage de Canap 95, mais la principale intéressé le qualifie de «trompeur» et assure que «la réalité n'était pas du tout celle-là».

L’ancienne émission de France 2 Pyramide se trouve cette semaine au cœur d’une polémique après la diffusion d’un montage de vidéos d’archives jugées racistes et sexistes. Toutefois, Pépita, à qui ces «moqueries» étaient adressées, réfute les accusations.

Le montage de Canap 95 en question laisse penser que Pépita, seule femme noire de l’équipe, a dû supporter des remarques sexistes et racistes de la part de ses collègues. La co-animatrice du jeu s’est exprimée dans Le Parisien.

Elle a à ce titre confié être «en colère».

«J’en tremblais. J’en pleurais de rage. Ils parlaient du non-respect des femmes. Mais en choisissant ces images, ils se sont complètement trompés de cible. C’est un montage de petites séquences. Et il est très bien fait, si on veut jouer sur le sexisme et le racisme, mais la réalité n’était pas du tout celle-là», a-t-elle déclaré.

Comparaison à un chimpanzé

Elle a expliqué ensuite la séquence qui laisse penser qu’elle a été comparée à un chimpanzé: «Elle est énorme celle-là! La carte postale, je la connaissais. Et on en avait plaisanté avant de prendre l’antenne avec Néfertiti [la voix off de l’émission, ndlr], comme on avait l’habitude de le faire. C’est même moi qui, en coulisses, avais dit "On dirait moi!". On a décidé de la faire en plateau, c’est tout.»

En colère contre Canap 95

Décrivant Pyramide comme «une cour de récréation», elle a conseillé de regarder l’émission dans son intégralité pour comprendre «qu’elle n’était pas du tout raciste.»

«Entre nous, nous étions une vraie famille, à l’antenne comme en coulisses. Les personnes qui m’ont humiliée, ce sont celles de Canap 95. Pas eux», a-t-elle souligné.

Pour l’animatrice, Canap 95 visait à faire le buzz et a réussi. «Ils m’ont fait passer pour la Noire qui subit le racisme, qui n’a pas eu le choix pour avoir un travail... On va où là? Qui sont-ils pour parler à ma place? Il n’y a que moi qui puisse dire si j’ai subi ou pas quelque chose! Je suis très en colère et très déçue. Les conséquences sont extrêmement violentes, pour moi, comme pour mes proches. Se servir de moi pour ça, avec les tensions actuelles dans le pays autour de ces questions, je ne suis pas d’accord».

Au cours d’une interview téléphonique avec Cyril Hanouna, elle a exigé des excuses de la part de la production de Canap 95 à toute l’équipe de Pyramide. «Je leur aurais mis une droite dans la tête. Ça m’a fait beaucoup de mal que les images ressortent comme ça. Je n’en ai pas dormi pendant deux jours», a-t-elle ajouté.

Lire aussi:

Le Conseil constitutionnel valide l'extension du pass sanitaire mais censure l'isolement obligatoire
Un ministre assure que l’État prendra en compte les «remarques» du Conseil constitutionnel, pourtant obligatoires
Le fils du chah d'Iran exhorte l'Occident à donner le coup de grâce à la République islamique
Tags:
racisme, antiracisme, émissions, TMC (chaîne TV), France 2, télévision, sexisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook