Faits divers
URL courte
Par
4422
S'abonner

Dans la Sarthe, un homme a été condamné à un an de prison ferme pour avoir incendié la maison de sa compagne dans un geste de colère alors même que les violences conjugales enregistrent une hausse depuis 2018.

Le tribunal du Mans a condamné le 7 avril un homme pour avoir incendié une maison de Bouloire, dans la Sarthe. Sa compagne y habitait, rapporte Ouest-France. Le tribunal lui a par ailleurs interdit d'entrer en contact avec elle.

Le pavillon a pris feu le 3 avril alors que la jeune femme était absente. L’homme, âgé de 37 ans, a découvert qu’elle était partie en Normandie pour rejoindre un autre homme.

Dans un geste de vengeance, il a mis le feu après avoir rassemblé ses affaires et mis à l’abri un chat et un hamster. L’incendie prenant de l’ampleur, il a prévenu plusieurs amis via SMS.

Il a pris la fuite, mais s’est rendu au commissariat quelques jours plus tard.

Pendant l’audience il a prétendu avoir été pris d’un «coup de colère». Selon le parquet, il avait déjà menacé sa compagne de la brûler avec la maison si elle le quittait ou le trompait.

La jeune femme avait fait savoir qu’elle souhaitait le quitter depuis plusieurs mois, mais n'osait pas par peur. Ils avaient été en couple pendant deux ans.

Violences intrafamiliales

Ces trois dernières années, les violences au sein des couples connaissent en France une augmentation. Si en 2018 la police a enregistré 104.700 cas, ils étaient de 119.800 en 2019 (+14%).

Dans le contexte de la crise sanitaire et des confinements, les violences intrafamiliales ont connu une augmentation de 9% par rapport à 2019 (131.200 cas). D’après le ministère de l’Intérieur, le pic est survenu en avril avant de décroître très légèrement depuis début 2021.

Pour les victimes, majoritairement des femmes, le numéro d’écoute national 3919 a été mis en place. Existe également une plateforme de signalement de violences sexistes et sexuelles. Elle est animée par des policiers ou des gendarmes spécialement formés qui peuvent déclencher des interventions.

Lire aussi:

Jean Castex tient une conférence de presse - vidéo 
La République tchèque expulse près de 70 employés de l’ambassade russe, Moscou promet une réponse
Les concepteurs du Spoutnik V «étonnés» par le silence des médias sur les décès après injection du Pfizer
La France menace la Russie et Poutine au sujet de Navalny, promettant des sanctions en cas de décès
Tags:
couple, incendie, incendie criminel, violences, violences conjugales
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook