Faits divers
URL courte
Par
11040
S'abonner

La dernière interview accordée en anglais par Emmanuel Macron a interpellé en raison de son accent plus fort que d’habitude, alors que le Président est connu pour sa maîtrise de la langue de Shakespeare. Selon le professeur de linguistique Martin Hilpert, il s’agit simplement d’un coup de fatigue et de stress.

Emmanuel Macron a donné une interview sur CBS News le 18 avril, s’exprimant sur nombre de sujets d’importance mondiale et nationale. Toutefois, en mettant de côté son contenu, une particularité de son discours a interpellé les spectateurs… son accent.

«Sacré bleu! Macron moqué pour avoir échangé un anglais parfait par un accent français ridicule», tel était le titre d’un article du journal britannique Express qui met en avant un accent «qui différait lourdement des interviews précédentes dans lesquelles l’accent de l’ancien banquier était à peine perceptible».

Souvent comparé à d’autres Présidents sur ce sujet, Emmanuel Macron se distinguait depuis ses années au ministère de l’Économie par son anglais courant. En guise d’exemple, voici des interviews en anglais de 2017 et 2018:

Concernant cette dernière interview à CBS, de nombreux internautes, aussi bien français qu’anglophones, ont remarqué un accent beaucoup plus fort.

Hypothèses d’internautes

À quoi est dû ce changement? Certains considèrent déjà que M.Macron joue sur son accent français en vue de l’élection présidentielle, afin de montrer son unité avec le peuple français. D’autres pointent des relations détériorées avec les États-Unis et le Royaume-Uni, deux pays anglophones.

«Ce pourrait être une tactique pré-électorale géniale. Renforcez sa francité pour booster le soutien du pays», a commenté le journaliste bruxellois Sam Morgan.

Nerveux ou fatigué, tout simplement

Toutefois, certains internautes ont avancé l’idée que le Président était nerveux en accordant cette interview, d’où l’apparition de cet accent français.

Cette opinion est partagée par le professeur linguiste Martin Hilpert de l’Université de Neuchâtel, qui fait part dans un commentaire à Sputnik de son «scepticisme» par rapport à la théorie selon laquelle le Président aurait intentionnellement adapté son accent.

«Ce n'est pas seulement la prononciation qui est différente, ce sont aussi les hésitations, les répétitions, et les phrases incomplètes, surtout dans les réponses aux questions critiques de la présentatrice (20:00-20:55)», avance-t-il. «Les locuteurs d'une langue secondaire font face à de tels problèmes, et à un accent plus marqué, quand ils sont fatigués et/ou stressés, ou quand il est difficile d'entendre leur interlocuteur (3:53)».

La «délicieuse» bourde de Macron en Australie

Comme tout le monde, le Président de la République n’échappe pas aux petites fautes remarquées en parlant une langue étrangère.

Un drôle de bourde avait eu lieu en 2018, à la fin d'une conférence de presse commune à Sydney avec le Premier ministre australien, Malcolm Turnbull. Emmanuel Macron s’était alors adressé à son hôte pour lui dire en anglais: «Thank you and your delicious wife for your warm welcome» (Merci à vous et votre délicieuse femme pour votre accueil chaleureux»), provoquant une vague de réactions amusées et moqueuses car le terme «délicieuse» en anglais n’a qu’un seul sens, celui d’appétissante.

Lire aussi:

Plus de 15.000 nouveaux cas de Covid-19 dénombrés en France en 24 heures
Voici ce que l’on risque en publiant son QR Code de vaccination sur Internet
«Nous n'avons jamais eu de problèmes avec nos voisins»: deux adolescents brûlés au cocktail Molotov à Jaffa
Tags:
discours, anglais, langue anglaise, accent, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook