Faits divers
URL courte
Par
278828
S'abonner

La société des rédacteurs et l'intersyndicale d'Europe 1 ont protesté mardi, dans un communiqué, contre une «prise de contrôle» de leur antenne par la chaîne d'info CNews, dont leur radio codiffusera mercredi l'émission spéciale consacrée aux célébrations du 14 juillet.

«C'est en lisant un communiqué de CNews (...) que les équipes d'Europe 1 ont appris qu'une édition spéciale sera proposée aux auditeurs de la station le 14 juillet», animée par des journalistes de la chaîne d'info, ont rapporté ces organisations, pour qui c'est une nouvelle preuve de «la réalité de la prise en main de l'antenne d'Europe 1 par CNews».

Dénonçant une absence totale de communication de la direction de la radio sur cette codiffusion, ces mêmes organisations (qui incluent les syndicats SNJ, CGT, CFTC et FO, et la SDR), y voient une «démonstration flagrante» que les décisions stratégiques concernant leur radio sont prises dorénavant «dans les bureaux de Canal+», la maison mère de CNews, contrairement aux assurances du groupe Lagardère, propriétaire d'Europe 1.

Cette codiffusion est une des premières illustrations des synergies qu'Europe 1 veut développer avec CNews, avec qui elle partage désormais le même actionnaire principal, Vincent Bolloré.

Au grand dam de nombreux salariés, qui ont organisé récemment une grève historique de 5 jours, des voix d'Europe 1 vont être remplacées par des personnalités de CNews et des émissions communes aux deux antennes mises en place à la rentrée.

Lire aussi:

Un ministre assure que l’État prendra en compte les «remarques» du Conseil constitutionnel, pourtant obligatoires
Le Conseil constitutionnel valide l'extension du pass sanitaire mais censure l'isolement obligatoire
Le fils du chah d'Iran exhorte l'Occident à donner le coup de grâce à la République islamique
Tags:
Bolloré, CNews, Europe 1, collaboration
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook