France
URL courte
0 2023
S'abonner

Selon les informations publiées par un député socialiste, l'Etat français verse plus de 2 millions d'euros par an pour l'entretien de Nicolas Sarkozy.

En ce début de campagne électorale, les autorités françaises ont entrepris une démarche très habile en citant les frais assumés par l'Etat pour l'entretien d'anciens présidents de la République. Le député socialiste René Dosière a publié dans son blog des informations montrant combien coûtent aux contribuables français les trois anciens chefs d'Etat encore vivants.

Il s'ensuit de cette publication que Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy coûtent à eux trois 6,2 millions d'euros par an. Cette somme ne comprend pas la "dotation annuelle d'un montant égal à celui du traitement d'un conseiller d'Etat, soit environ 6 000 euros mensuels", précise le député socialiste.

Les deux premiers "has been" n'ayant pas l'intention de revenir en politique, il est donc facile de comprendre qui est visé par cette "fuite d'information" organisée, comme par hasard, le jour du 60ème anniversaire de Nicolas Sarkozy, le 28 janvier.

Selon René Dosière, ce dernier coûte à l'Etat 2,2 millions d'euros par an. Des millions d'euros sont versés par le Trésor public pour les baux de son appartement rue de Miromesnil et de son bureau, pour la voiture de service avec deux chauffeurs, pour deux secrétaires dactylographes, un assistant, un fonctionnaire des archives nationales, un chef de cabinet et deux gardes du corps mis à disposition par la police.

Selon le Times de Londres, M.Sarkozy dispose d'un bureau de 320 m2 situé au centre de Paris, dont le loyer s'élève à 226.290 euros par an. Le gouvernement français a acheté pour lui une Citroën valant 44.140 euros. En 2014, la facture de l'essence a atteint 4.046 euros et la location du garage, 5.031 euros. La sécurité de l'ancien président revient aux contribuables français à 700.000 euros par an, et ce malgré le fait que son épouse est millionnaire.

La seule chose qu'il pourrait dire à sa décharge, c'est qu'il n'est pas le plus dispendieux des trois ex-chefs d'Etat. Valéry Giscard d'Estaing coûte, lui, 2,5 millions d'euros par an.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Tags:
Jacques Chirac, Valéry Giscard d'Estaing, René Dosière, Nicolas Sarkozy, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook