France
URL courte
0 233
S'abonner

Selon des agents d'accueil de la Tour, les pickpockets montent en bande de 4 ou 5 personnes et il peut y avoir une trentaine sur le monument.

La Tour Eiffel a été fermée vendredi pendant sept heures en raison d'une grève des agents d'accueil protestant contre la recrudescence des pickpockets, rapportent les médias.

Une quarantaine de salariés ont exigé des "garanties formelles de la part de la direction afin que des mesures pérennes et efficaces soient prises pour mettre fin à ce fléau dont sont victimes, quotidiennement, de nombreux touristes" et surtout qu’elle soit "engagée dans une coopération active et durable avec la préfecture de police qui a conduit au renforcement continu des mesures visant à garantir la sécurité du personnel et du public", a indiqué l'agence AFP.

"Les pickpockets montent en bande de 4 ou 5 personnes. Parfois, il peut y en avoir une trentaine sur le monument et il arrive qu'ils se battent entre eux", d'après une salariée.

La Tour a été rouverte au public vers 18 heures locales.

La grève a été organisée au lendemain de la présentation d'un nouveau plan de protection des touristes à Paris.

Il s'agit de la deuxième grève contre les pickpockets à Paris. Le Louvre, musée le plus visité du monde, a été resté inaccessible au public le 10 avril 2013 en raison d’une manifestation comptant environ 200 agents du musée.

Une grève des salariés ayant eu lieu vendredi dans la capitale française a fait fermer la célèbre Tour pour ses visiteurs.

Lire aussi:

Tour Eiffel, le lieu préféré des amateurs de selfies
Rétrospective: les meilleurs poissons d'avril des médias
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Tags:
pickpockets, grève, Tour Eiffel, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook