Ecoutez Radio Sputnik
    Attentat en Isère

    EN DIRECT. Attentat en Isère: un homme interpellé, un autre activement recherché

    © AFP 2018 PHILIPPE DESMAZES
    France
    URL courte
    44833

    Un mort et plusieurs blessés dans un attentat commis dans une usine de gaz industriels en Isère.

    Une puissante explosion accompagnée d'un incendie a eu lieu vendredi 26 juin aux alentours de 9h50, au sein de la société Air Products dans la commune de Saint-Quentin-Fallavier (Isère). Pompiers et gendarmes sont actuellement nombreux sur place et plusieurs blessés seraient à déplorer. La piste terroriste est envisagée.

    — —-

    19:00    La victime chef d'entreprise du Rhône, décapité vendredi lors de l'attaque, était l'employeur de Yassin Salhi. Il s'appelait Hervé Cornara.

    17:00    François Hollande annonce que le plan Vigipirate est porté "en alerte maximum" pendant trois jours dans la région Rhône-Alpes. Il appelle à "l'unité" face au "terrorisme" et à ne pas se "laisser détourner par de vaines querelles" après l'attentat.

    16:12       Le chef d'entreprise décapité était l'employeur du suspect (source proche). C'est la première personne décapitée en France lors d'une attaque terroriste, une pratique fréquemment utilisée en Syrie et en Irak par le groupe Etat islamique (EI).

    16:10  La dépouille de l'homme retrouvé décapité sur les lieux de l'attentat contre un site de gaz industriels, en Isère, est celle d'un chef d'entreprise de la banlieue de Lyon, a-t-on appris de sources proches du dossier, rapporte l'AFP.

    Selon les premiers éléments de l'enquête fournis par une de ces sources, l'entreprise de transport de cet homme, qui serait âgé d'environ 45 ans, disposait d'une habilitation pour entrer sur le site de la société américaine Air Products, située à Saint-Quentin-Fallavier, entre Lyon et Bourgoin-Jallieu, non loin de l'aéroport.

    Selon l'analyse des images de vidéosurveillance, sa tête a été mise sur un grillage par son assassin présumé, a indiqué une source proche du dossier.

    15:43   L'épouse de l'auteur présumé de l'attentat, Yassin Salhi, a été interpellée près de Lyon, a appris l'AFP de source judiciaire.

    Il s'agit de la troisième interpellation, après celles de Yassin Salhi et d'un autre homme, qui avait été repéré en train de faire des allers-retours suspects aux abords du site de gaz industriels où a été commis l'attentat.

    15:00  La BRI est intervenue au domicile du suspect, à Saint-Priest. Il y vit depuis six mois avec sa femme et ses trois enfants.

    — 

    14:50  Le président François Hollande est arrivé à l'Élysée, où il doit présider à 15H30 un Conseil restreint après l'attentat.

    Le chef de l'État, qui est revenu précipitamment de Bruxelles après l'attentat, a convié à ce Conseil le Premier ministre Manuel Valls (en visio-conférence depuis la Colombie) et les ministres Laurent Fabius, Christiane Taubira et Jean-Yves Le Drian.

    14:38  La compagne de Yassine Sallih, le suspect interpellé, a été mise en garde à vue.

    14:21 Un deuxième homme interpellé et interrogé par la police

    14:18  La victime a été identifiée comme un gérant d'une société de transport demeurant à Chassieu dans le Rhône qui était sur le site de l'entreprise attaquée. Il venait pour une livraison.

    14:13  Sur le site de la société Air Products on apprend que la compagnie s'est vue accorder récemment par Saudi Aramco, une compagnie pétrolière et chimique saoudienne, la construction et la gestion du plus gros complexe de gaz au monde pour une durée de 20 ans à Jazan en Arabie Saoudite. Ce complexe permettrait de produire 75 000 m3 par jour d'oxygène et d'azote. On ignore évidemment pour l'instant si cela peut expliquer la raison pour laquelle le site de production isérois de cette société américaine a été pris pour cible par des terroristes ce matin.

    14:11  La seconde personne a été interpellée à son domicile, dans un petit quartier pavillonnaire. Des perquisitions sont en cours.

    14:06 Manuel Valls annule son voyage en Equateur pour rentrer à Paris. Un Conseil de défense restreint va se réunir autour de François Hollande, à l'Elysée, à 15h30.

    14:05 "Le terrorisme islamiste a frappé une nouvelle fois la France", a déclaré vendredi Manuel Valls après l'attentat meurtrier en Isère, dénonçant depuis Bogota le "scénario abject" de l'attaque.

    13:58  La victime est "en cours d'identification", selon Bernard Cazeneuve, qui s'exprimait sur le site de l'usine. "J'ai une pensée émue pour les victimes de ces actes et plus particulièrement pour cette personne innocente qui a été assassinée et abjectement décapitée", a-t-il souligné.

    13:43 La police ne sait toujours pas à qui appartient la tête retrouvée devant l'usine (iTélé)

    13:40 Le président des Républicains, Nicolas Sarkozy, a réclamé au gouvernement "de faire toute la lumière" sur les circonstances de l'attentat en Isère et que le niveau de vigilance soit "rehaussé".
    "Nous demandons donc solennellement au gouvernement de faire toute la lumière sur les circonstances exactes de cette attaque et de tirer impérativement toutes les leçons de ce nouvel attentat, en rehaussant notre niveau de vigilance", a demandé l'ancien chef de l'Etat dans un communiqué.

    13:25 Selon Bernard Cazeneuve, l'homme arrêté, Yassine Sallih a été "en lien avec la mouvance salafiste".

    13:22  Yassine Sallih (orthographe non confirmée) était fiché en 2006 pour radicalisation, mais n'a pas de casier judiciaire, d'après Bernard Cazeneuve. Yassine Sallih, 35 ans et père de 3 enfants, est l'un des auteurs de l'attentat. L'homme, qui vit à Saint-Priest (banlieue de Lyon), est actuellement entendu par les forces de l'ordre.

    13:10   L'homme interpellé, demeurant sur l'agglomération lyonnaise, est bien connu des services antiterroristes.

    12:50 — "Il faut d'abord avoir une expression de solidarité à l'égard de la victime", ajoute le président de la République.

    12:49 — "L"individu suspecté d'avoir commis cet attentat a été arrêté et identifié", indique François Hollande, en direct de Bruxelles.

    12:49 — "L'attaque est de nature terroriste, dès lors qu'il a été retrouvé un cadavre avec des inscriptions", explique François Hollande, en direct de Bruxelles.

    12:49 — François Hollande s'exprime en direct sur l'attentat en Isère depuis Bruxelles.

    12:49 Le Parti socialiste a fait part de sa "grande émotion" après l'attentat commis dans une usine en Isère, mais a appelé à rester "unis", ne pas céder aux "amalgames" et ne pas jouer "sur les peurs".

    12:48 Bernard Cazeneuve va tenir une conférence de presse dans quelques minutes sur le site.

    12:46 Selon Michel Bacconnier, le maire de Saint-Quentin-Fallavier, joint par téléphone: "le site industriel visé, classé Seveso, ne présente pas de risque majeur d’explosion. Les gaz entreposés sont l’azote, l’oxygène et l’argon. La préfecture a pris la main sur la gestion de la crise. Ma première adjointe, Andrée Ligonnet, est sur le site".

    12:40 L'usine Air Products, théâtre de l'attentat, est une unité du groupe américain Air Products. Cette compagnie se spécialise dans les gaz industriels et médicaux.

    12:30 Le président François Hollande va réunir ce vendredi à 15h00 un Conseil de défense après l'attentat commis en Isère, a annoncé le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, en écourtant une visite sur un site industriel, à Bordes, dans les Pyrénées-Atlantiques.

    "Malheureusement, un nouvel attentat terroriste vient de se produire, je suis donc obligé d'écourter ma visite", a expliqué le ministre aux salariés de l'usine Turbomeca (motorisation d'hélicoptères), peu avant midi. "A 15h00, le président de la République réunit un Conseil de défense, je le rejoins", a-t-il ajouté, se refusant à toute déclaration aux journalistes présents pour suivre sa visite.

    12:27 Un Conseil de défense se réunit ce vendredi à 15 heures à l’Elysée, annonce le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

    12:21 Selon nos informations, les forces de l’ordre ont reçu des consignes pour renforcer la sécurité de tous les sites classés Seveso en Isère.

    12:20 Marine Le Pen, demande "immédiatement" des "mesures fermes et fortes" pour "terrasser l'islamisme".

    12:15 Selon le ministère de l'Intérieur, l'identité de l'homme interpellé n'est pas vérifiée. Le ministère refuse de s'exprimer.

    12:13 François Hollande va quitter le sommet européen après l'attentat commis contre une usine de gaz industriels iséroise. A la suite de l'attentat, François Hollande sera de retour "en tout début d'après-midi", selon l'Elysée.

    12:09 L'usine attaquée est une usine chimique classée Seveso, rappelle France Info.

    12:05 "Le corps décapité d'une personne a été retrouvé à proximité de l'usine mais on ne sait pas encore si le corps a été transporté sur place ou pas", a expliqué une source proche de l'enquête, évoquant aussi "un drapeau avec des inscriptions en arabe retrouvé sur place".

    12:00 Un premier bilan fait état d'un mort et de deux blessés légers, selon une source proche de l'enquête.

    11:58 Le parquet antiterroriste de Paris vient de se saisir de l'enquête.

    11:55 Sénateur des Hauts-de-Seine — Ancien Ministre, Roger Karoutchi s'est exprimé sur son compte Twitter.

    11:52 Le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve est attendu sur place d'ici quelques minutes.

    11:51 Le GIGN est envoyé sur le site de l’usine à Saint-Quentin-Fallavier.

    11:49 Manuel Valls a donné l'ordre vendredi aux préfets de "mobiliser immédiatement" les forces de l'ordre pour assurer "une vigilance renforcée" sur "tous les sites sensibles" en Rhône-Alpes, a déclaré à l'AFP l'entourage du Premier ministre.

     "Suite aux événements de Saint-Quentin Fallavier", en Isère, "le Premier ministre donne l'ordre aux préfets de mobiliser immédiatement les forces de l'ordre pour assurer une vigilance renforcée sur tous les sites sensibles de la région Rhône-Alpes", a-t-on indiqué.

    11:47 La tête décapitée et recouverte d'inscriptions en arabe, accrochée à un grillage (source proche).

    11:45 Un périmètre de sécurité a été instauré autour du site par les forces de l'ordre. La gendarmerie commence à faire évacuer les lieux. Le procureur de Vienne va également se rendre sur les lieux.

    11:34 Un homme a été interpellé par les gendarmes. Il est soupçonné d'être l'auteur de l'attentat et était connu des services de renseignements, selon une source proche du dossier. Des recherches sont en cours pour vérifier s'il n'était pas accompagné d'un complice.

    11:31 Selon une source proche de l'enquête, qui s'est confiée au Dauphiné Libéré d'autres attentats ne seraient pas exclus.

    11:17 Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve se rend "immédiatement" sur place.

    11:15 Une personne aurait été décapitée par l'explosion à l'entrée de la société. Selon le Dauphiné Libéré, un homme a pénétré dans l'entreprise avant d'ouvrir plusieurs bombonnes de gaz. L'individu s'est alors revendiqué de Daesh en tenant des drapeaux islamistes dans ses mains.

    Lire aussi:

    Le remaniement de la honte
    Macron aurait pu être poignardé lors des commémorations du 11-novembre
    Deux personnes soupçonnées de planifier des attentats interpellées en France
    Tags:
    attentat, Saint-Quentin-Fallavier, France, Isère
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik