France
URL courte
15593
S'abonner

Après huit jours passés en France, le roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud a quitté sa villa de Vallauris (Alpes-Maritimes). Ce départ pourrait être lié à la polémique créée par la "privatisation" de la plage jouxtant la villa royale.

Selon la préfecture des Alpes-Maritimes citée par les médias français, le roi saoudien qui était arrivé en France le 25 juillet, a pris dimanche dernier à l'aéroport de Nice un vol pour Tanger, au Maroc, suivi par une partie de sa suite.

Lundi, la plage, dont la "privatisation" temporaire pour le roi saoudien avait provoqué un scandale, est redevenue publique. Le mécontentement des habitants a conduit au lancement d'une pétition en ligne qui a recueilli plus de 150.000 signatures. Les signataires demandaient le retrait de toutes les constructions sur le domaine public de la plage, ainsi que le libre accès au littoral.

Selon une source saoudienne, relayée par Reuters, le départ du roi n'aurait aucun lien avec la polémique autour de son arrivée en France. En même temps, il semble que ce départ pour le Maroc ait pu être provoqué par le mécontentement de la population.

L'ambassade d'Arabie saoudite citée par les médias français avait indiqué que le roi serait susceptible d'être en France entre le 20 juillet et le 20 août. Cependant, la préfecture des Alpes-Maritimes, également citée par les médias français, n'a pas précisé si le souverain prévoyait de séjourner de nouveau dans l'hexagone courant août.

Lire aussi:

Le roi d'Arabie Saoudite attendu à Vallauris avec une suite d'un millier de personnes
Le roi d’Arabie saoudite privatise une plage française
Experts: l’Arabie saoudite s’opposera à l’Iran sur le pétrole
WikiLeaks: l’empire médiatique de l'Arabie saoudite mis à nu
Tags:
plage, privatisation, Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook