Ecoutez Radio Sputnik
    Фотокамера

    France: "le conformisme détruit l'indépendance des médias"

    Rafael Ben-Ari
    France
    URL courte
    11354

    L'atmosphère de conformisme en France détruit l'indépendance des medias, selon un des cofondateurs du site d'information Boulevard Voltaire, le journaliste et écrivain Dominique Jamet.

    "La majorité des médias français les plus importants sont possédés par de grandes entreprises qui n'ont rien à voir avec le journalisme mais qui, dans le même temps, contrôlent les journaux, les stations radio et les chaînes télévisées", a déclaré M.Jamet dans un entretien avec l'édition internet russe Slon.

    D'après lui, les français vivent dans un pays où la Constitution, les lois et même le système judiciaire garantissent la liberté démocratique des médias. Par contre, l'atmosphère de conformisme et de bien-pensance et parfois même de servilisme envers les puissants détruit l'indépendance des médias.
    Analysant leur évolution lors des décennies, l'écrivain estime qu'actuellement, "si tu es journaliste, cela te rend moins citoyen que les autres. Tu as moins de droits que les autres. C'est absurde".

    "Durant deux cents ans, les journalistes ont lutté pour la liberté d'expression, pour le droit d'exprimer tous les différents points de vue et d'écrire ce que l'on pense. Aujourd'hui, c'est tout le contraire: les journalistes se trouvent du côté de la censure, de l'autocensure et de l'impartialité postiche. Cela m'accable", a conclu M. Jamet.

    L'opinion du journaliste qui a travaillé pour plusieurs journaux français dont France Soir, Le Figaro ou Marianne, correspond aux résultats du sondage d'ICM Research effectué pour Sputnik aux Etats-Unis et en Europe.

    Répondant à la question de savoir "si les médias populaires dans votre pays couvrent des événements avec objectivité, ou si les médias se trouvent sous l'influence des politiques et des représentants de grandes entreprises", la majorité des Italiens (75%), des Espagnols (69%) et des Français (60%) ont répondu qu'ils doutaient de l'objectivité des médias.

    La plupart des Américains (53%) et près de la moitié des Allemands (49%) sont également certains que les politiques ainsi que des représentants de grandes entreprises influencent l'objectivité de la couverture de l'information par les médias.

    Lire aussi:

    Les médias US et européens sous influence des politiques et des entreprises
    Ukraine: les médias officiels mentent sur les victoires dans le Donbass
    Médias russes: propagande ou réinformation?
    Un nouvel espace médiatique contre "la vision injuste des médias occidentaux"
    Tags:
    liberté de la presse, médias, Boulevard Voltaire, Dominique Jamet, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik