Ecoutez Radio Sputnik
    Missile

    La France élabore un missile hypersonique thermonucléaire

    © Flickr/ Morning Calm Weekly Newspaper
    France
    URL courte
    106074

    Le centre français de recherche aérospatiale Onera élabore actuellement un nouveau type de moteur qui permettra aux missiles de voler à la vitesse de Mach 8, soit à 9.200 km/h.

    Les moteurs seront utilisés dans les missiles hypersoniques ASN4G à tête thermonucléaire, mais les chercheurs ne donnent pas d'autres précisions concernant ce moteur prometteur, lit-on sur le site Defense News.

    Des recherches similaires se tiennent également aux Etats-Unis et en Russie, où les maîtres d'œuvre utilisent des moteurs statoréacteurs hypersoniques.

    Dans ces moteurs, la combustion se produit dans un courant atmosphérique hypersonique. Théoriquement, les moteurs de ce type peuvent atteindre la vitesse record Mach 24.

    A présent, le groupe Onera s'occupe de la modernisation de deux tunnels aérodynamiques qui serviront de plateforme pour les essais de missiles et de moteurs en phase de conception. Les complexes d'essais se trouvent dans les communes françaises de Modane et de Fauga. En novembre 2014, Onera a avalé la bagatelle de 218 millions d'euros pour réaliser ses projets.

    Le missile air-sol moyenne portée amélioré (ASMPA) fait partie des missiles de croisière utilisés par l'Armée française. Réservé aux forces aériennes stratégiques françaises, il emporte une charge thermonucléaire d'environ 300 kilotonnes à une distance de l'ordre de 500 km.

    Les missiles ASMPA sont entrés en service opérationnel en 2010, en remplacement des missiles Air-Sol Moyenne Portée (ASMP), dont ils améliorent les performances tout en reprenant les caractéristiques principales.

    Lire aussi:

    Syrie: des Rafale français effectuent un vol de reconnaissance
    Rafale: les négociations franco-indiennes patinent
    L'Iran dévoile son robot-kamikaze
    Tags:
    missiles, défense, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik