12:23 09 2019
      Nicolas Sarkozy

      Sarkozy appelle à mieux surveiller les djihadistes

      © AFP 2019 ANNE-CHRISTINE POUJOULAT
      France
      Attentats à Paris (novembre 2015) (228)
      130

      L’ex-président français Nicolas Sarkozy appelle à utiliser des bracelets électroniques pour surveiller les islamistes radicaux en France.

      "Je pense qu'il faut renforcer de façon drastique notre politique de sécurité intérieure (…). Nous avons 11.500 personnes, le fameux fichier S. Si on regarde tous les attentats récents, tous étaient sur ce fichier", a relevé le président des Républicains lors d'une interview accordée à la chaîne TF1.

      Et d'ajouter: "Je propose que nous réfléchissions ensemble à la décision qui consisterait pour les personnes sur ce fichier à pouvoir être mis en résidence surveillée, assignés en résidence chez eux, avec un bracelet électronique pour que les forces de police et de sécurité sachent où ils vont, où ils sont, ce qu'ils font. Le temps que les forces de sécurité aient pu évoluer la dangerosité de cette personne".

      En outre, l'ancien président de la République a appelé à durcir la loi concernant les créateurs de sites Internet islamistes et à considérer leur activité comme des crimes relavant du code pénal, ce qui engendrerait des peines plus graves.

      Selon le TF1, environ 5.000 personnes figurent sur le fichier S. Généralement, ce sont des personnes "faisant l'objet de recherches pour prévenir des menaces graves pour la sécurité publique ou la sûreté de l'Etat, dès lors que des informations ou des indices réels ont été recueillis à leur égard", comme le définit la loi.

      Plusieurs fusillades et attentats-suicides quasi simultanés ont visé six points de Paris et sa proche banlieue le 13 novembre 2015. Ils ont fait au moins 129 morts et 350 blessés. Le président Hollande a décrété l'état d'urgence.

      Attentats à Paris (novembre 2015) (228)

      Le commanditaire présumé des attentats de Paris identifié
      Le monde commémore les victimes des attentats de Paris
      Attentats de Paris: la presse internationale en émoi
      attentat, terrorisme, djihadisme, Etat islamique, Nicolas Sarkozy, France