Ecoutez Radio Sputnik
    Jacques Myard

    Jacques Myard: le succès du Front national, un coup de semonce

    © AFP 2019 Patrick Kovarik
    France
    URL courte
    345510
    S'abonner

    Le succès du Front national au premier tour des élections régionales françaises de dimanche dernier a poussé leurs rivaux politiques à chercher des explications à ces résultats. Jacques Myard, député Les Républicains, s’exprime à ce sujet dans un entretien accordé à Sputnik.

    M.Myard souligne que le succès du Front national constitue une réalité politique.

    "C'est une réalité à mon sens de gens qui donnent un coup de semonce et qui veulent se faire entendre et je crois qu'il faut entendre ce message", déclare l'homme politique.

    "Je pense que, de manière générale, au nom du politiquement correct, la caste politique française, ce que je regrette, n'a pas vu ou n'a pas voulu répondre aux points fondamentaux que se posent les Français", ajoute M.Myard.

    Selon l'interlocuteur de Sputnik, la réalité insiste sur le fait que la politique française conduite depuis des années au nom des idées européennes et socialistes "est parfaitement décalée par rapport à ce que demandent les Français".

    M.Myard ne considère pas l'idée de désistement des listes de droite au nom du front républicain comme nécessaire.

    "Je ne pense pas qu'aujourd'hui il y ait une nécessité du front républicain, ça n'a pas de sens. Premièrement, les gens votent en leur âme et conscience, dans le secret des urnes, et donc il est évident qu'aujourd'hui il est illusoire de vouloir organiser ce genre de chose", souligne l'homme politique.

    Lire aussi:

    Elections régionales: les Français ont-ils perdu patience?
    Régionales en France: Jean-Yves Le Drian en tête en Bretagne
    Elections en France: le FN en tête devant droite et PS aux régionales
    Elections régionales françaises: l’essor du Front national
    Tags:
    élections, Régionales 2015 en France, Front national (FN), Les Républicains (LR), Jacques Myard, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik