France
URL courte
27868
S'abonner

Deux députés, Claude Goasguen (LR) et Meyer Habib (UDI), ont porté brièvement une kippa devant les caméras mercredi, dans les couloirs de l'Assemblée, après l'agression antisémite de Marseille.

​"Je ne suis pas juif, je mets la kippa à l'Assemblée nationale par solidarité. Je comprends la crainte mais il ne faut pas reculer", a tweeté le député de Paris Claude Goasguen.

​Meyer Habib, député des Français de l'étranger, a la double nationalité française et israélienne et est vice-président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), rapporte l'AFP.

​Les deux parlementaires n'ont pas conservé leur kippa dans l'hémicycle. Le règlement de l'Assemblée n'interdit cependant pas formellement aux députés le port de signes distinctifs religieux, a-t-on indiqué de source parlementaire. Mais les députés ne doivent pas troubler l'ordre de la séance.

 

Lire aussi:

Joe Biden se fracture le pied en jouant avec son chien - images
Un Français assassiné au Mexique pour ses grands crus
La Haute autorité de santé recommande un groupe prioritaire à vacciner
Deux doigts d’honneur d’un policier français capturés par Google Maps - images
Tags:
Assemblée nationale française, Meyer Habib, Claude Goasguen, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook