Ecoutez Radio Sputnik
    Calais

    "La France mène aujourd’hui une politique d’immigration irresponsable"

    © REUTERS / Pascal Rossignol
    France
    URL courte
    Crise migratoire (789)
    2382
    S'abonner

    Nadine Morano, eurodéputée Les Républicains (LR), était ce lundi l’invitée de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV. Elle s’est exprimée au sujet de la crise migratoire et d’autres problèmes de politique internationale.

    Pour Mme Morano, il ne faut pas cacher les vrais problèmes auxquels la France et l'Union européenne sont actuellement confrontées. Tout d'abord, il s'agit de la grave crise migratoire qui est loin d'être résolue.

    "La France mène aujourd'hui une politique d'immigration irresponsable", déclare l'eurodéputée qui ajoute qu'en vidant le camp migratoire de Calais et en organisant la répartition des migrants à travers la France, le gouvernement ne règle pas ce problème sérieux, mais il le disperse.

    Quelle est la bonne voie? Mme Morano estime que pour en finir avec la crise migratoire touchant toute l'Europe, il faut régler la crise syrienne. Dans cette situation, elle juge nécessaire d'intervenir avec la Russie et l'Iran pour rétablir la sécurité et la stabilité dans la région.

    L'eurodéputée a également évoqué l'augmentation de 33% des demandes d'asile acceptées en 2015. "Ceux qui ne relèvent pas du droit d'asile ont vocation à rentrer chez eux", souligne Mme Morano qui avait déjà vivement critiqué la politique de l'Union européenne ayant encouragé les migrants à venir en Europe.

    Dossier:
    Crise migratoire (789)

    Lire aussi:

    Une eurodéputée française reste populaire malgré ses propos sur la race blanche
    Nadine Morano: il fallait que quelqu'un intervienne en Syrie
    Les propos de Nadine Morano suscitent une polémique à gauche
    Morano: l’embargo russe a de lourdes conséquences pour l'agriculture française
    Tags:
    crise migratoire, réfugiés, migrants, Les Républicains (LR), Union européenne (UE), Nadine Morano, France, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik