France
URL courte
34420
S'abonner

Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone a accepté lundi la démission de son adjoint, le député écologiste Denis Baupin, accusé de harcèlement sexuel, ont annoncé les médias français.

Elu à la vice-présidence de l'Assemblée en juin 2012, Denis Baupin représentait Verts (Europe Ecologie Les Verts), parti dont plusieurs femmes-députées l'accusent actuellement de "harcèlement et d'agression sexuelle".  Leurs témoignages ont été diffusés lundi par la radio France Inter et le site d'information Médiapart.

Peu après avoir été mis au courant du comportement de Denis Baupin, le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, lui avait conseillé de démissionner.

L'avocat de M. Baupin a confirmé la démission de ce dernier, mais a insisté sur son innocence. Il a dans le même temps souligné que l'ex-parlementaire étudiait la possibilité d'entamer une action en justice pour calomnie.

Lire aussi:

Des PV pour harcèlement sexuel en Finlande
Une réalisatrice lassée par le harcèlement à la frontière US saisit la justice
Les autorités ont «menti» sur l’inutilité des masques pour «une bonne cause», estime une journaliste
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Tags:
démission, agressions sexuelles, harcèlement, Assemblée nationale française, Claude Bartolone, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook