France
URL courte
Attaque au camion à Nice (121)
7845
S'abonner

Le tueur au camion a écrit à sa famille qu'il était "heureux" avant de perpétrer son épouvantable forfait, qui a coûté la vie à 84 personnes.

L'auteur de la tuerie de Nice, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, a envoyé à son frère un selfie quelques heures avant de commettre son crime, écrivant que "tout allait bien" et qu'il était "heureux", annonce le journal The Daily Mirror.

"Il m'a envoyé un selfie en disant qu'il était heureux et que tout allait bien pour lui", a déclaré le frère du terroriste, Jaber Bouhlel, cité par le journal.
"Plus tard, lorsque nous avons appris ce qui se passait à Nice, nous avons commencé à lui envoyer des messages demandant si tout allait bien pour lui. Nous avons envoyé des messages jusqu'à deux heures du matin", a ajouté le frère.

Auparavant, les médias ont annoncé que Mohamed Bouhlel était en dépression en raison de son divorce et de difficultés financières. Son père a déclaré aux médias que son fils était un homme dépressif et solitaire qui avait des antécédents psychiatriques.

Au moins 84 personnes ont été tuées par un camion a foncé jeudi soir sur la promenade des Anglais à Nice, où la foule s’était massée pour le feu d’artifice du 14 juillet. Le chauffeur a finalement été neutralisé par les forces de l’ordre au terme de sa course folle.

Dossier:
Attaque au camion à Nice (121)

Lire aussi:

Le terroriste de Nice parlait de Daech ces derniers jours
Plus de 300 blessés à Nice, selon un nouveau bilan
«Scandale sanitaire»? Des enfants roms contaminés au plomb dans le Val-d’Oise
Tags:
France, Nice, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, message
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook