Ecoutez Radio Sputnik
    Attentat de Nice

    Colère des internautes après le maintien d'un feu d'artifice près de Nice

    © AFP 2018 Valery Hache
    France
    URL courte
    Attaque au camion à Nice (111)
    10132

    Un feu d'artifice tiré dans la nuit de samedi à dimanche depuis le Grand hôtel de Saint-Jean-Cap-Ferrat, près de Nice, 48 heures après l'attentat commis sur la Promenade des Anglais, a été très mal perçu sur les réseaux sociaux.

    Les tirs des fusées, entendus entre 00H15 et 01H30 heure de Paris, ont suscité une vague d'indignation sur les réseaux sociaux.

    Un porte-parole du Grand hôtel de Saint-Jean-Cap-Ferrat a simplement confirmé dimanche matin à l'AFP qu'un feu d'artifice avait bien été tiré depuis son établissement, sans plus de précision: "Je ne veux pas rajouter de l'émotion à l'émotion", a-t-il commenté.

    La France a entamé samedi trois jours de deuil national après l'attentat qui a coûté la vie à 84 personnes, dont dix enfants.

    De nombreuses municipalités avaient décidé après le drame d'annuler les festivités prévues sur leur commune, notamment à Mandelieu-la-Napoule ou encore Menton (Alpes-Maritimes). Marseille, Chambéry ou encore Porto-Vecchio, en Corse, ont annulé leur traditionnel feu d'artifice du 14-juillet.

    La Principauté de Monaco a quant à elle annulé son Festival international de feux d'artifice.

    Au volant d'un camion de 19 tonnes, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a fait au moins 84 morts jeudi soir à Nice en fonçant dans la foule rassemblée sur la Promenade des Anglais pour le feu d'artifice du 14 juillet.

    Dossier:
    Attaque au camion à Nice (111)

    Lire aussi:

    Nice: après les morts et les blessés, apaiser le traumatisme psychique
    Unie et solidaire, la France pleure les victimes de l'attentat de Nice
    La cérémonie de clôture du festival «Cercle de Lumière»
    Tags:
    colère, feu d'artifice, Nice, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik