Ecoutez Radio Sputnik
    Manuel Valls à Nice durant l'hommage aux victimes de l'attentat

    Manuel Valls hué à Nice durant l'hommage aux victimes de l'attentat

    © Youtube / capture d'écran
    France
    URL courte
    Attaque au camion à Nice (111)
    26871

    Le passage de la délégation officielle, venue à Nice pour rendre hommage à ceux qui ont péri au cours de l'attaque au camion perpétrée le 14 juillet, a été accompagné de cris de colère et de slogans réclamant la démission du gouvernement Valls.

    Lundi midi, des milliers de Français se sont rassemblés à Nice pour une minute de silence en hommage aux victimes. Toute la Promenade des Anglais s'est ainsi retrouvée inondée de gens, dont de nombreux enfants. Mais le cortège composé de Manuel Valls et de plusieurs membres de son gouvernement a été fortement hué et ceci, bien avant le début de la cérémonie. Les cris "Assassins!", "Démission!" ont été également entendus alors que le premier ministre et ses collègues quittaient les lieux.

    L'attentat au camion qui a secoué Nice la semaine dernière a été un vrai choc pour les Français et a été suivi d'une onde de critiques à l'encontre du gouvernement et des forces de l'ordre. Alors que la sécurité a été renforcée lors de l'Euro 2016 qui s'est achevé le 10 juillet, l'attaque du 14 juillet a prouvé, semble-t-il, l'inefficacité des forces de l'ordre. Pourquoi la police n'a-t-elle pas réagi plus rapidement?, se demandent plusieurs citoyens.

    Selon le président de la métropole Nice Côte d'Azur et président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur Christian Estrosi, le dispositif policier sur la Promenade des Anglais était insuffisant au moment de l'attaque.

    L'ex-président français Nicolas Sarkozy a de son côté dénoncé le gouvernement, déclarant que très peu de choses avait été faites pour combattre le terrorisme pendant 18 mois depuis l'attentat contre Charlie Hebdo.

    Jeudi soir, la ville de Nice a sans doute connu le pire massacre de son histoire. Au moins 84 personnes ont été tuées après qu'un camion a foncé sur des gens en pleine insouciance estivale, lesquels venaient juste de regarder le traditionnel feu d'artifice du 14 juillet sur la célèbre Promenade des Anglais. Le chauffeur a finalement été abattu par les forces de l'ordre au terme de sa course folle.

    Selon le parquet, cet attentat monstrueux a été perpétré par Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Niçois de 31 ans d'origine tunisienne.

    Dossier:
    Attaque au camion à Nice (111)

    Lire aussi:

    Unie et solidaire, la France pleure les victimes de l'attentat de Nice
    Colère des internautes après le maintien d'un feu d'artifice près de Nice
    Attentat de Nice: la police nationale était-elle présente en nombre suffisant?
    Le terroriste de Nice parlait de Daech ces derniers jours
    Tags:
    colère, hommage, victimes, attentat, Attentat de Nice (2016), Manuel Valls, Nice, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik