Ecoutez Radio Sputnik
    Rafales français

    La France a effectué 770 frappes en Syrie et en Irak depuis le début de sa campagne

    © AFP 2017 ANNE-CHRISTINE POUJOULAT
    France
    URL courte
    533501834

    Les forces aériennes françaises ont déjà réalisé 770 frappes en Syrie et en Irak depuis le début des opérations conjointes avec la coalition antiterroriste internationale.

    Ce chiffre place la France au deuxième rang des membres les plus actifs de la coalition, derrière les États-Unis, a annoncé le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian.

    "Depuis que la France agit conjointement avec la coalition, elle a effectué 770 frappes", a déclaré M. Le Drian qui s'apprêtait à se rendre à Washington ce soir pour participer à une réunion internationale consacrée à l'amélioration de l'efficacité des opérations militaires de la coalition.

    L'État français mène tous les jours des frappes sur les territoires syrien et irakien, bien qu'il ne l'annonce pas tout le temps, a ajouté le ministre intervenant sur la radio France Info. Cette nuit, des avions français ont également réalisé des frappes contre Daech dans le nord-ouest de l'Irak, non loin de la ville de Mossoul.

    "Il y a eu des frappes françaises cette nuit à Tal Afar, pas très loin de Mossoul", a précisé M. Le Drian.

    Depuis l'attentat au camion à Nice, la France avait déjà frappé les terroristes lundi 18 juillet.

    "On ne le dit pas tous les jours mais depuis que nous sommes dans la coalition, nous frappons tous les jours", a souligné le ministre. "Taper à Mossoul, taper en Irak, c'est aussi assurer notre sécurité en France, voire globalement en Europe".

    Selon lui, l'offensive de la coalition progresse bien tandis que Daech a perdu 40% de son territoire, subit de grandes pertes en ressources humaines et matérielles. Donc, il faut continuer cette pression afin d'aboutir à son éradication définitive, a-t-il conclu.

    Lire aussi:

    Valls: "La France est une grande démocratie qui ne se laissera pas déstabiliser"
    Unie et solidaire, la France pleure les victimes de l'attentat de Nice
    La France frappe des cibles pétrolières de Daech près de Raqqa
    Les réservistes sauveront-ils la France?
    "Le problème de la France, c’est qu’on ne peut pas évoquer le problème"
    Tags:
    cibles, frappe aérienne, coalition anti-Daech, Etat islamique, Jean-Yves Le Drian, Washington, Mossoul, Irak, Syrie, États-Unis, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik