France
URL courte
25479
S'abonner

Le prêtre ainsi qu'un paroissien d'une église à Saint-Etienne-du-Rouvray, en Seine-Maritime, auraient été égorgés.

Le prêtre de l'église a été égorgé.

​Il s'appelait Jacques Hamel et était âgé de 84 ans.

#France #Latest #Rouen archbishop after #SaintEtienneDuRouvray attack: 84yo priest killed, 3 injured, 1 critical. pic.twitter.com/4AmxbeFunn

​[#SaintEtienneDuRouvray] Fin de l'intervention de la BRI. 2 preneurs d'otages neutralisés par la #police. Bilan en cours.

​Le Point indique que non seulement le prêtre mais également un paroissien ont été égorgés. Les preneurs d'otages auraient crié "Daech" en entrant dans l'église.

​"Un otage a été tué, un second a été très grièvement blessé. Les deux preneurs d'otages ont été abattus par la BRI de Rouen" alors qu'ils sortaient de l'église, annonce le porte-parole du ministère de l'Intérieur.

​Le premier ministre français Manuel Valls a appelé les Français et les catholiques à se réunir afin de faire face à la barbarie.

​Le président François Hollande, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve ainsi que le président de la région, Hervé Morin, se rendent sur la place.

Le vicaire général de Rouen, Philippe Maheut, s'est également rendu sur place, en l'absence de l'archevêque de Rouen, Mgr Dominique Lebrun, actuellement aux Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) à Cracovie (Pologne), a-t-on appris auprès de la Conférence des évêques de France.

​​Selon le ministère de l'Intérieur, un otage est entre la vie et la mort.

​Ils tuent nos enfants, assassinent nos policiers et égorgent nos prêtres. Réveillez-vous! #SaintEtienneduRouvray

​Les assaillants sont rentrés pendant l'office. Un prêtre, des soeurs et plusieurs fidèles étaient présents. Une femme a pu s'échapper et donner l'alerte, d'après France info.

​Horrifié et révolté par drame de #SaintEtienneduRouvray. Pensées et prières pr les fidèles. Félicitations aux policiers qui sont intervenus

​Deux assaillants ont été tués lors de l'assaut donné par les forces de l'ordre, peu avant 11h.

​La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête, a indiqué le parquet. L'enquête a été confié à la sous-direction antiterroriste (SDAT) et à la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Lire aussi:

Les particularités de la vaccination des rescapés du Covid: si oui, à quand ?
Voici ce que l’on risque en publiant son QR Code de vaccination sur Internet
Plus de 15.000 nouveaux cas de Covid-19 dénombrés en France en 24 heures
Tags:
prise d'otages, tirs, Jacques Hamel, Manuel Valls, Haute-Normandie, Saint-Etienne-du-Rouvray, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook