Ecoutez Radio Sputnik
    Une fenêtre de l'église Sainte-Marie à Nashville

    En mars, une revue de Daech appelait à attaquer des églises

    CC BY 2.0 / Robert Claypool
    France
    URL courte
    Prise d'otages dans une église de Haute-Normandie (23)
    2015
    S'abonner

    Dans la version française de la revue de l'Etat islamique (EI, Daech), le groupe terroriste avait proposé en mars dernier d'attaquer des lieux de culte.

    Dans l'un des articles de la revue islamiste Dar al Islam, diffusé sur Internet en mars 2016, les islamistes appelaient à s'attaquer aux endroits fréquentés.​

    "Toujours viser les endroits fréquentés, tel que les lieux touristiques, les grandes surfaces, les synagogues, les églises, les loges maçonniques, les permanences des partis politiques, les lieux de prêches des apostats", demandait le journal de Daech.

    Ce matin, deux assaillants ont pris en otage cinq personnes, dont un curé, deux sœurs et deux fidèles à Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen. La police a abattu les deux preneurs d'otages armés de couteaux au moment où ils sortaient de l'église. Le prêtre, Jacques Hamel, âgé de 86 ans, a été égorgé pendant la messe. Le parquet antiterroriste s'est saisi de l'enquête.

    Daech a revendiqué l'attaque contre l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray. L'attaque contre l'église a été menée par deux "soldats de l'Etat islamique", a rapporté l'organe de propagande de Daech liée au groupe djihadiste.

    Selon les dernières informations, l'un des deux assaillants était placé sous bracelet électronique et avait une permission de sortie 8h30-12h30.

    Dossier:
    Prise d'otages dans une église de Haute-Normandie (23)

    Lire aussi:

    Prise d'otages dans une église près de Rouen: le prêtre égorgé
    Prise d'otages en France: les deux assaillants ont crié des slogans islamistes
    Daech revendique l'attaque de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray
    Prêtre égorgé: Hollande a exprimé au pape François "le chagrin du peuple français"
    François Hollande: tuer un prêtre, "c'est profaner la République"
    Tags:
    journal, otage, Etat islamique, Saint-Etienne-du-Rouvray, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik