Ecoutez Radio Sputnik
    Pokémon Go

    Des ados français à l'assaut d'une gendarmerie... en quête de Pokémon

    © REUTERS / Sam Mircovich/Illustration
    France
    URL courte
    5625
    S'abonner

    Rien n'arrête les chasseurs de Pokémon, et ces Français l'ont prouvé.

    De plus en plus de Français attrapent la fièvre de Pokémon Go, un phénomène qui préoccupe déjà les autorités. Trois jours après qu'un jeune homme de 22 ans s'est heurté à un mur dans la ville de Besançon, d'autres exploits des "chasseurs" français ont fait la une.

    La traque menée par deux jeunes adolescents français est allée trop loin. Le Pokémon introuvable se cachait dans la gendarmerie de Saint-Hilaire, non loin de Carcassonne, dans le sud de la France. Pour l'attraper — on le répète, les chasseurs de Pokémon ne s'arrêtent devant rien — les ados s'apprêtaient à escalader le mur de l'immeuble. C'est là qu'ils ont été appréhendés par les gendarmes.

    Par la suite, les "délinquants" ont été relâchés. La police espère qu'il s'agit d'un incident isolé.

    On recense déjà un certain nombre d'accidents liés au jeu sur les autoroutes de France. Début semaine, un homme a broyé son véhicule en poursuivant un Pokémon alors qu'un mur se trouvait sur son chemin. Le même jour, une femme a aussi été victime d'un accident qui lui a coûté sa voiture, personne, par chance, n'a été blessé.

    En réponse, la police locale a réagi avec un appel à ne pas oublier le sens des réalités:

    L'entreprise ferroviaire SNCF a de son côté émis des avertissements à ces passagers.

    Lire aussi:

    Une Canadienne tire sur des dizaines de chasseurs de Pokémon
    Les animaux peuvent voir des Pokémon? Des Japonais répondent que oui!
    Quand Pokémon Go vous pousse à traverser illégalement une frontière…
    Quand un Pokémon interrompt un briefing du Pentagone...
    Tags:
    jeu, gendarmes, police, adolescents, Pokemon Go, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik