Ecoutez Radio Sputnik
    Sea Bubbles

    Les Parisiens survoleront bientôt leur ville en taxi!

    © capture d'écran: YouTube
    France
    URL courte
    15822

    Métro, trams, bus, voitures – tous ces moyens de transport ne peuvent plus surprendre personne. Les Parisiens se préparent cependant au lancement d’un véhicule véritablement révolutionnaire, au printemps, des bateaux-taxis volants seront testés sur la Seine.

    Dans quelques mois seulement, les habitants de la capitale française auront la possibilité de tester un moyen de transport totalement nouveau grâce auquel ils pourront voler au boulot ! Les bateaux-taxis volants, nommés Sea Bubbles, sont la création du navigateur français Alain Thébault, relaie The Local.

    Créer des voiliers volants a toujours été son rêve : sur son site, il explique qu'il travaille à leur conception depuis 25 ans. D'abord, il a créé des maquettes en bois puis, il a commencé à battre des records de vitesse à la voile. Il raconte également que l'idée initiale de cette création revient à ces filles :

    « Elles (ses filles, ndlr) m'ont dit d'inventer un véhicule à émission faible parce qu'elles étaient fatiguées de la pollution à Paris, à Londres et aux États-Unis ».

    La Sea Bubble (Bulle de mer) est un véhicule à quatre ailes qui vole au-dessus de l'eau et peut atteindre la vitesse de 18 km/h grâce à deux petits moteurs électriques. Ainsi, le véhicule fonctionne à l'énergie électrique et les batteries sont rechargeables à l'aide des hélices qui utilisent la force du courant du fleuve. En outre, il y a aussi des panneaux solaires, ce qui permet de combiner deux types d'énergies.

    Le taxi est conçu pour transporter un conducteur et quatre passagers et permettra d'éviter les bouchons sur les routes parisiennes. Pourtant, le créateur explique que dans le futur le véhicule deviendra autonome, donc il pourra fonctionner sans les conducteurs.

    En novembre dernier, la maire de Paris Anne Hidalgo a déjà soutenu le projet de M. Thébault et lui a donné le feu vert pour lancer des essais de son véhicule. Le projet est aussi soutenu par plusieurs investisseurs et une centaine de personnes ont déjà manifesté leur intérêt à l'achat de leur propre « bulle » ce qui leur coûterait environ 30 000 euros.

    Si tout se déroule comme prévu, Paris deviendra la première ville dans le monde à posséder des voiliers volants. Pourtant, la mairie de Paris devrait se dépêcher, puisque Londres a également déjà manifesté un intérêt envers les « Bulles de mer ».

    M. Thébault a déjà plusieurs projets à venir qui concernent sa nouvelle création. Ainsi, il prévoit également de développer une application spéciale très simple, comme celle d'Uber, grâce à laquelle les passagers pourront réserver les véhicules. Une simple course dans la ville de Paris coûtera environ 10 euros.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Le rêve de ce chauffeur de taxi réalisé grâce à une passagère
    Quand un taxi collectif dérape
    Norvège : le premier ministre conduit un taxi en cachette
    Tags:
    automobile, véhicule, voilier, taxi, Sea Bubble, Londres, Paris, France, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik