France
URL courte
54243
S'abonner

Le chef de l’Etat français vient de marteler qu’il ne tolérerait plus de camps de migrants et que tous les camps existant en France seraient démantelés.

Le leader français François Hollande a tenu aujourd'hui un discours osé sur l'évacuation de la « jungle » de Calais devant les migrants du centre d'accueil et d'orientation (CAO) de Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire).

Le Numéro un français s'est ainsi réjoui que l'évacuation de quelque 5 000 personnes à Calais se soit déroulée sans « aucun incident ».

Il a cependant annoncé son engagement ferme à en finir avec les camps de migrants en France.

« La France a donné la meilleure des images possibles, parce que, face à cette épreuve qui est celle des réfugiés, nous devions être à la hauteur. Nous ne pouvions plus tolérer les camps et nous n'en tolérerons pas. »

M. Hollande a également déclaré qu'il fallait accueillir les réfugiés victimes de persécutions dans leurs pays.

Il a en outre promis d'évacuer les migrants de la capitale du pays, qui diffèrent de « ceux de Calais ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Pas d'argent, pas de Soyouz: la Russie met la France au pied du mur
«Beau visage de la France» à Calais: les internautes répondent à Valls
Pourquoi le mot «indépendant» est-il un mot tabou en France?
Pandémie, en continu: le PIB devrait s'effondrer de près de 10% au 2e trimestre en Allemagne
Tags:
migrants, François Hollande, Calais, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook