France
URL courte
Situation au campement de migrants de Stalingrad (18)
586
S'abonner

Le dernier effort de Paris pour démanteler le campement illégal de Stalingrad semble être enfin une réussite.

Plus de 3 800 personnes du campement de migrants illégal près de la station de métro Stalingrad ont été entièrement évacuées, a annoncé la préfecture du 19e arrondissement de Paris.

Selon les médias français, l'opération a débuté le matin du 4 novembre avant d'être finalisée dans la journée à l'aide de 600 policiers et de 250 bénévoles. La municipalité a notamment mis à disposition 82 bus pour le transfert des migrants vers des centres d'accueil.

A noter que ce n'était pas la première tentative de démanteler ce campement de longue date en plein cœur de Paris. Lors de la dernière évacuation, plus de 1 400 réfugiés illégaux ont été déplacés pour trouver un nouveau refuge dans des centres spécialisés.

Auparavant, les autorités françaises avaient fait démanteler la fameuse Jungle de Calais. Au total, plus de 5 500 migrants avaient également été transférés vers des centres d'accueil dans diverses communes françaises.

Selon les estimations de l'Onu, le Vieux continent traverse la crise migratoire la plus importante depuis l'époque de la Seconde Guerre mondiale. Les données fournies par l'agence Frontex, qui gère les frontières extérieures de l'UE, attestent que plus de 1,8 million de réfugiés ont traversé de façon illicite les frontières de l'Europe en 2015.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Situation au campement de migrants de Stalingrad (18)

Lire aussi:

Papiers jetés, tentes détruites: bilan troublant de l’«opération de contrôle» à Stalingrad
Le démantèlement du camp de migrants de Stalingrad commence dès maintenant
Rassemblement de soutien aux migrants de Stalingrad à Paris
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
camp de migrants, Jungle de Calais, policier, centre d'accueil, migrants, Seconde Guerre mondiale, Frontex (agence européenne pour la surveillance des frontières), ONU, Union européenne (UE), Stalingrad, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook