Ecoutez Radio Sputnik
    François Fillon

    François Fillon: abattre l'État islamique n'est possible qu'avec la Russie

    © AFP 2019 Eric Feferberg
    France
    URL courte
    99884
    S'abonner

    Arrivé largement en tête lors du premier tour, François Fillon a tenu mardi son premier meeting de l'entre-deux tours. Lors de son discours devant les électeurs, M. Fillon a fait applaudir la Russie, qu'il considère comme un partenaire incontournable, en particulier, dans la lutte contre le totalitarisme islamiste.

    Les finalistes de la primaire à droite font campagne avant le second tour de dimanche. Arrivé largement en tête lors du premier tour, avec 44,1 %, François Fillon a tenu, mardi 22 novembre, son premier meeting de l'entre-deux tours, au parc des expositions de Chassieu, près de Lyon.

    Quant à sa vision sur la politique étrangère, M. Fillon a appelé à renouer les relations avec la Russie qui, selon lui, est un partenaire incontournable pour la France, en particulier, dans la lutte contre le totalitarisme islamiste.

    « Moi, je prendrai tous les moyens pour protéger les Français et j'utiliserai tous les pays volontaires pour abattre l'État islamique », a-t-il indiqué.

    M. Fillon a réaffirmé son engagement à restaurer un « partenariat sincère » avec la Russie malgré les critiques.

    « Le totalitarisme islamique, qui peut être comparé au nazisme, a provoqué une guerre mondiale. Il se propage de plus en plus; de l'Asie du Sud-Est à l'Afrique occidentale. Et pour gagner cette guerre, il faut beaucoup d'efforts et il faut beaucoup d'alliés. Parmi ces alliés, il y a la Russie », a déclaré M. Fillon.

    ​Il a également exhorté à lever les sanctions contre Moscou imposée par l'UE, qui nuisent en fait, selon lui, aux intérêts de l'Europe.

    En ce qui concerne les relations avec Washington, François Fillon estime qu'il faut être allié des États-Unis, mais cela ne veut pas dire être « leurs vassaux ».

    Et d'ajouter qu'il n'a pas cessé de faire l'objet de critiques permanentes de la part d'Alain Juppé pour ses appels au rapprochement avec la Russie et que les autorités françaises punissaient Moscou au lieu de coopérer avec.

    L'ex-premier ministre a par ailleurs souligné que plus les Français traînent, plus la Russie agira en solitaire en Syrie, par conséquent plus de migrants cherchant à rejoindre les côtes européennes périront en mer, plus « le totalitarisme islamiste » s'épanouira.

    À plusieurs reprises, François Fillon a appelé à une alliance avec la Russie dans la lutte mondiale contre le terrorisme et pour « éradiquer le totalitarisme islamique ».

    François Fillon a remporté avec beaucoup d'avance le premier tour de la primaire avec 44 % des suffrages, devant l'ex-président Nicolas Sarkozy qui a recueilli 22,1 % des votes.

    Au second tour, François Fillon sera confronté à un autre ex-premier ministre, Alain Juppé, qui a eu 28,1 % des voix au premier tour.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    La sensation n'est pas la défaite de Sarkozy mais la victoire de Fillon
    Fillon vs Juppé, qui profitera de sa bonne étoile?
    Fillon gagnant, les sondages à nouveau sur la sellette
    Tags:
    Présidentielle française 2017, Les Républicains (LR), Etat islamique, Alain Juppé, François Fillon, Lyon, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik