Ecoutez Radio Sputnik
    Fillon

    Fillon: «La politique de Hollande à l’égard de la Russie est absurde»

    © AFP 2019 Jean-Philippe Ksiazek
    France
    URL courte
    59621
    S'abonner

    Lors d’un duel décisif dans l'entre-deux-tours de la primaire de la droite, François Fillon a appelé la France à coopérer davantage avec la Russie pour régler les crises syrienne et ukrainienne, tout en qualifiant d’«absurde» la politique conduite par François Hollande vis-à-vis de Moscou.

    À trois jours du second tour, les deux finalistes de la primaire de la droite, François Fillon et Alain Juppé, se sont retrouvés sur la chaîne France 2, jeudi 24 novembre, pour exposer et débattre une dernière fois de leurs programmes respectifs. Comme on aurait pu s'y attendre, la question des relations franco-russes était toujours à l'ordre du jour, compte tenu de la crise humanitaire ravageant la Syrie.

    Le moins qu'on puisse dire, c'est que l'ancien premier ministre (2007-2012) François Fillon a été plus catégorique que son adversaire et n'a pas mâché ses mots quant à la politique étrangère menée par le gouvernement de François Hollande, notamment vis-à-vis de la Russie :

    « Je considère que la politique qui est conduite depuis quatre ans maintenant par François Hollande à l'égard de la Russie est absurde et qu'elle conduit la Russie, qu'elle pousse la Russie à se durcir, à s'isoler, à actionner le réflexe nationaliste. »

    Pour y remédier à long terme, M. Fillon propose de s'asseoir « autour d'une table avec les Russes, sans d'ailleurs demander l'accord des Américains » et d'essayer de « retisser un lien qui permette d'amarrer la Russie à l'Europe ».

    Selon l'ancien premier ministre, la Russie ne représente pas de véritable danger pour l'Europe, alors que le continent asiatique, lui, constitue « un vrai danger en termes de domination de l'économie mondiale ».

    « Est-ce que c'est intelligent, avec une politique de sanctions qui n'a servi strictement à rien sinon à ruiner les agriculteurs français, qu'à pousser la Russie à la fois à la faute sur le plan diplomatique et en même temps vers l'Asie ? », s'est-il demandé.

    Et de souligner en guise de conclusion : « Je pense que cette politique a échoué et qu'il faut donc le reconnaître. »

    Après l'énorme surprise du premier tour, les jeux semblent joués. M. Fillon l'emporterait dimanche avec 65 % des voix contre 35 % à Alain Juppé, selon Ifop-Fiducial.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    François Fillon: abattre l'État islamique n'est possible qu'avec la Russie
    Dupont-Aignan : «Fillon est un honnête homme qui propose de mauvaises solutions»
    Fillon: 3e échec majeur des enquêtes d’opinion en 2016
    Tags:
    crise humanitaire, coopération, crise en Ukraine, François Fillon, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik