Ecoutez Radio Sputnik
    Le kremlin de Kazan (capitale du Tatarstan) avec une église et une mosquée en arrière-planLe kremlin de Kazan (capitale du Tatarstan) avec une église et une mosquée en arrière-plan

    Et si la France adoptait le modèle d’islam modéré… du Tatarstan?

    © Sputnik. Maxim Bogodvid © Sputnik. Alexander Vilf
    1 / 2
    France
    URL courte
    7755881555

    Pendant que l’Hexagone et plusieurs autres pays occidentaux sont en quête d’une solution pour intégrer leurs communautés musulmanes, un modèle réussi et passé par l’épreuve du temps a été adopté par la République russe du Tatarstan.

    Le président de la République russe du Tatarstan, Roustam Minnikhanov, est arrivé mardi pour une visite de travail de deux jours à Paris. L'agenda de ce déplacement semble être habituel pour une personnalité de son rang: figurent au menu la participation à un forum d'affaires et une série de rencontres avec des responsables français, dont le président du Sénat, Gérard Larcher, et le secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l'étranger, Matthias Fekl.

    Or, outre le tourisme et l'économie, il existe un autre axe de coopération susceptible d'être potentiellement intéressant pour la France. Il s'agit de l'exemple réussi de l'intégration de l'islam dans une société moderne.

    Le numéro un tatar Roustam Minnikhanov (deuxième à droite) et monsieur l’ambassadeur de Russie en France Alexandre Orlov (deuxième à gauche).
    Le numéro un tatar Roustam Minnikhanov (deuxième à droite) et monsieur l’ambassadeur de Russie en France Alexandre Orlov (deuxième à gauche).

     

    Peuplé par 115 différentes ethnies, le Tatarstan est une république où les communautés chrétienne et musulmane cohabitent en harmonie. Majoritaires (53,2% de la population) les Tatars, dont la plupart sont musulmans sunnites, pratiquent ce que l'ex-conseiller de la présidence Rafaïl Khakimov a qualifié il y a une bonne quinzaine d'année d'« euroislam ».

    Ce n'est certainement pas par hasard, comme l'écrit la presse tatare, que Jean-Pierre Chevènement, futur président de la Fondation pour l'islam de France, s'est rendu début octobre dans cette république russe pour profiter « de l'expérience du Tatarstan dans l'établissement de relations constructives et fondées sur le respect mutuel entre les représentants des différentes confessions ».

    Visite du président Roustam Minnikhanov à Paris
    Visite du président Roustam Minnikhanov à Paris

    Non à l' « esprit de l'islam colonial »

    Quoique les représentants de M. Chevènement se refusent à tout commentaire, il y a d'autres officiels qui saluent le modèle tatar et considèrent que l'Europe devrait s'en inspirer.

    « Il y a dans de différentes communautés de ce pays (la Russie, ndlr) un respect total, il y a un vivre-ensemble qui est serein, qui est basé sur la paix et l'échange. Je pense qu'en France également il y a le vivre-ensemble mais il ne va pas jusqu'au bout dans le cadre du respect mutuel. Je pense que c'est un exemple qui est à suivre pas seulement en France, mais également en Europe quand on voit actuellement également ce qui se passe en Europe, les groupes identitaires également qui s'attaquent à l'islam. L'islam est malmené en Europe et je pense que s'inspirer de ce modèle, ce serait une bonne chose pour les uns et pour les autres pour pouvoir vivre ensemble dans la paix et la tranquillité », a déclaré dans un entretien à Sputnik Abdallah Zekri, secrétaire général du Conseil français du culte musulman (CFCM).

    À la question de savoir si un échange entre des muftis du Tatarstan et des muftis de France pourrait avoir lieu pour progresser dans ce domaine, il a répondu par l'affirmative.

    « Oui, c'est un bon message parce que les différentes religions vivent en paix et l'islam a toute sa place avec respect et ils vivent leur islam en toute dignité ce qui naturellement ici en France ça nous pose problème, non pas avec le peuple de France mais avec les déclarations des hommes politiques qui continuent encore à croire que l'islam, il est sous domination de l'État. On dit encore par moments, la presse, certains hommes politiques, ils pensent encore et ils sont dans un esprit de l'islam colonial. Et ça, on ne peut pas l'accepter », a encore ajouté l'interlocuteur de l'agence.

    Quoi qu'il en soit, pour des raisons historiques et celles imposées par des évaluations actuelles, la France, comme d'ailleurs l'Europe dans son ensemble, est en quête d'un modèle d'islam du XXIe siècle. Et au lieu de choisir à l'aveuglette une des deux solutions radicales que sont l'interdiction de l'islam ou la capitulation face aux radicalisés, on pourrait opter pour un modèle tierce. Et l'exemple tatar le prouve.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    L’Allemagne compte libéraliser l’islam
    Trump dévoile sa solution pour combattre l'islam radical
    Islam en France: les sénateurs veulent limiter l'influence des pays d'origine
    Tags:
    islam, Conseil français du culte musulman (CFCM), Roustam Minnikhanov, Matthias Fekl, Gérard Larcher, Jean-Pierre Chevènement, Tatarstan, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
    • imouts
      La France est le royaume de Jésus-Christ, dixit Sainte Jeanne d'Arc, et de la Vierge Marie, Sa mère. La France est CATHOLIQUE et DOIT le rester. Les autres religions peuvent être pratiquées, mais en sourdine et sans prosélytisme. Ainsi et seulement ainsi, vivrons-nous en paix.
    • gilles.brecheen réponse àbea33(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      bea33, j'en suis tout à fait conscient ,et indirectement ,je le souligne dans mon post ,sachant que lorsque on parle d'islam politique ,c'est justement encore une différence entre l'islam 'asiatique' et 'arabe' (en réalité ,pas islam ,mais arabe tout court) ;ce qui est un fait sociétal propre aux peuples arabes , et n'a rien a voir avec la religion en tant que telle ,puisque cette politisation n'est pas présente ailleurs ,du moins aussi fortement .mais ,effectivement ;cette dépolitisation tient bien de l'utopie ,d'accord avec vous.(sachant que de tout temps ;la religion a servi de cheval de troie pour les velleités de conquetes ,les chrétiens s'en sont également servis)
    • luciole
      voici une perspective pleine de sagesse, qui permet de dépasser les clivages issus des guerres coloniales et du fanatisme religieux et qui permet à toutes les cultures de vivre dans l'égalité des droits et de la dignité dans un esprit de respect et de réconciliation.
      Puisse la Vierge Marie, mère spirituelle des chrétiens et des musulmans , notre Dame Réconciliatrice, bénir cette idée!
    • gilles.brecheen réponse àimouts(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      imouts, en france ,il y na aussi des orthodoxes ,des protestants ,des bouddhistes,des juifs,et même des druides et leurs adeptes ,vous qui semblez être breton devez le savoir ,et ce n'est pas d'aujourd'hui .le probleme n'est pas dans les croyances ,mais dans leurs expressions ,et leurs débordements éventuels ,ce qui est le cas actuelllement avec l'islam ,et qui l'a été ,par le passé entre catholiques et protestants .
    • opybleue
      sauf qu'en France on n'a pas 53% de la population qui est musulmane, qu'il s'agit d'une population importée que les autochtones ne veulent plus. C'est aux musulmans d'adopter les us et coutumes des français.
    • gilles.brecheen réponse àopybleue(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      opybleue, c'est exactement ce que je cite à la fin de mon post ,lorsque je parle d'un islam qui cherche à absorber plutôt qu'à cohabiter ,c'est une des différences de taille avec l'islam du tatarstan, et qui rend utopique les buts de cette organisation
    • imoutsen réponse àgilles.breche(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      gilles.breche, je suis bien d'accord, mais c'est pourquoi, les religions autres que le catholicisme, doivent rester en retrait, sans ostentation, ni prosélytisme.
    • gilles.brecheen réponse àimouts(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      imouts, non ,pas d'accord ,pas plus de retrait des uns par rapport à un autre ,c'est parfaitement contraire justement a la vraie laicité et à la cohabitation et la paix,justement ,il s'agit de respect mutuel ,pas de soumission ,faudrait )as se tromper ,ce n'est pas parce que vous êtes catho que tout le monde doit plier devant vous ,concernant la prééminence ,vous ne l'avez pas plus que les autres ,,vous vous positionnez en situation de conflit .,vous réagissez exactement comme les intégristes musulmans qui emmerdent tout le monde ,le même de l'autre côté ,si on peut dire.de plus ;vous ,militant catho ,référez vous aux différents concils de votr obédience ,vous verrez que vous n'êtes pas sur la voie canonique dont vous vous prétendez .D'autre part ,sachez que le catholicisme est prosélyte ,pas l'orthodoxie ,par exemple ,l'église catholique cherche à étendre son nombre d'adeptes ,ce qui n'est pas le cas de l'orthodoxie ,pour ne citer qu'elle
    • imoutsen réponse àgilles.breche(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      gilles.breche, Et non, car le catholicisme est la religion originelle de la France, il a donc prééminence définitive sur toutes les autres.
    • gilles.brecheen réponse àimouts(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      imouts, la religion originelle de la france n'a jamais été ,en réalité ,pour la simple raison que la france n'existait pas ,d'une part ,d'autre part ,tous ,je dis bien tous les français ont les mêmes droits ,y compris religieux ,ce n'est pas votre faute si vous êtes catho ,vous n'étiez pas en état d'en décider ,pas plus que les autres d'ailleurs .d'une part ,d'autre part ,rien ne vous autorise o décreter de pareilles oukazes ,hormis votre évident intégrisme qui a été la cause de deux siècles de massacres en france par la cause de gens comme vous ,des deux coté .intégristes religieux revendicatifs de prééminence ,allez donc en parler à votre pape ,pour savoir ce qu'il en pense ,c'est votre maitre ,que je sache .vos histoires foireuses et conflictuelles de prééminences sont du pipeau ,commencez d'abord )ar remplir vos lieux de culte et entretenir ceux ci ,on parlera après de vos vélléités guerrières,encore un qui ne sait pas ce qu'est l'oecuménisme.si le catholiscisme est en perte de vitesse ,du moins en france ;ily a des raisons ,et ce n'est pas avec de pareilles idées obscurantistes que vous risquez d'assurer sa continuité ,obscurantisme égal à celui des intégristes musulmans,cela ne vaut as mieux
    • imoutsen réponse àgilles.breche(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      gilles.breche, C'est l'Eglise catholique par ses évêques qui a fait la France en soutenant le roi franc Clovis. Le baptême de celui-ci est le baptême de la France et rien ne pourra changer cela ! Sans rancune et bonne nuit !
    • gilles.brecheen réponse àimouts(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      imoutsimoutsimouts, ce n'est pas de la france dont vous parlez ,mais ,nuance ,du royaume des francs saliens ,ce qui n'est pas du tout la même chose .encore une fois amalgame historique issu des endoctrinements de la 3 eme république ,mais ,pas exact ,c'est comme si on considérait charlemagne comme empereur des français ,exactement pareil .donc comme toujours ,endoctrinement basé sur une falsification de l'histoire ,basée il est vrai ,sur le système Lavisse ,issu de la défaite de 70.Juste pour info complémentaire ,à l'époque du royaume franc ,on ne parlait pas de catholiscisme ,mais simplement de chrétienté ,le schisme de 1030 n'ayant pas encore eu lieu ,donc ,une fois encore ,votre affaire de prééminence est battue en brèche par le fait de l'histoire ,la vraie .donc si on suit votre logique ,ce n'est pas la religion catholique qui doit être prééminente en france ,mais l'orthoidoxie ,pour la raison que je vous ai cité plus haut ,vous voyez où mène votre logique ? directement la guéguerre stupide.le premier roi de france (plusieurs siècles après clovis) ,n'était tout simplement pas catholique ,mais chrétien ,pour la raison ci dessus .la seule chose est qu'il existait une église chrétienne romaine et une orientale (constantinople) ,mais ,surtout pas de cathos ou orthodoxes ,nées toutes deux du fameux schisme de 1030.(schisme plus politique qu'idéologique ,d'ailleurs)
    • Poseidon
      "Pendant que l’Hexagone et plusieurs autres pays occidentaux sont en quête d’une solution pour intégrer leurs communautés musulmanes[...]"
      Vous vous fichez de la g..... de qui avec cette introduction ? Vous avez une seule bonne raison chez Sputnik de pourquoi ce serait aux pays d'intégrer les musulmans et pas aux musulmans de s'intégrer ?
      L'effort est déjà fait, le résultat est le communautarisme avec deux tiers des musulmans plaçant la charia avant les lois de la République.
      Ça suffit.
    • michel.louis.loncin
      Et dire que d'AUCUNS (tel le "sieur" Patasse) décrivent la Russie comme un immense goulag ...
      Mais chez nous, il y a manifestement la Volonté d'EXTIRPER le christianisme !!!
    • Ramir
      Comme le dit Gilles Breche, les situations n'ont rien à voir.
      Au Tartarstan, l'Islam est local, les Musulmans sont des gens du pays dont les ancêtres se sont convertis.
      En France les conversions de Français de souche sont négligeables et 99,9% des Musulmans sont des immigrés récents ou leur descendants, du Maghreb, d'Afrique ou d'Orient.
      Le problème n'est pas la religion, mais l'immigration de masse.
    • mc4
      la comparaison Tatarstan / France me semble difficile ; cependant il est très interessant qu'il y ait des échanges sur le sujet ( de l'integration de l'islam ) , car celà prouve justement que l'islam peut très bien etre integré ;
      cependant , le Tatarstan n'a pas le meme passé colonial que la France , et tant que , en France on ne saura pas :
      d'une part reconnaitre la par " post-colonialiste " de l'islamophobie ,
      d'autre part arreter freiner la demagogie et l'exploitation politique ,
      on ne pourra pas avancer .
    • mic.dior
      Autrement dit la France deviendrait un pays islamique. Quant au passé colonial de la France, les générations d'aujourd'hui avec le cerveau lavé par des dizaines d'années de matraquage gauchiste n'ont d'une part rien compris à la présence française surtout en Afrique du Nord et d'autre part ne connaissent pas l'Histoire. Les arabes ont été des colonisateurs avec les ottomans, et, les français ont repris une partie de l'Afrique du Nord qui appartenait à l'Europe.
    • nchab38
      Un Islam modéré pourquoi pas , il faudrait pouvoir s'y faire , à mon goût
      il y en a déjà beaucoup trop , la France est avant tout une terre Catholique ,
      la prédominance islamique n'est pas souhaitable si l'on veut garder notre pays ,
      son identité , à force de jouer avec le feu....demain qu'en sera-t-il de la France .
      Pour moi en France il y a beaucoup trop d'immigration , là , est le problème....
      c'est une véritable submersion . Ne transformons pas nos clocher en minarets ?
    • nchab38en réponse àPro BZH(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Pro BZH, Non helléno-chrétien , je préfère , les juifs , ne reconnaisse
      pas le 2eme testament et sont devenus des opposants religieux...
      Il faut le savoir....et ça change tout....
    • j4m
      Il est évident que sur notre sol, leur principe n'est d'avoir un modèle comme vous présentez mais bel et bien une invasion sans distinction. Mais la France est stupide à cause de la liberté et de la démocratie, d'adopter n'importe quoi.
    Afficher les nouveaux commentaires (0)

    Grands titres