Ecoutez Radio Sputnik
    Cathédrale orthodoxe à Paris: symbole de ce que doit être les relations franco-russes

    Cathédrale orthodoxe à Paris: symbole de ce que devraient être les relations franco-russes

    © Sputnik. Irina Kalachnikova
    France
    URL courte
    363346651

    Dans une interview accordée à Sputnik, Alexandre Troubetzkoï, président exécutif de l'association Dialogue Franco-Russe et membre du bureau de la Fondation St Basile le Grand, a commenté la récente consécration la cathédrale du nouveau Centre spirituel et culturel orthodoxe russe, au cœur de Paris.

    Des invités de marque ont participé à cette consécration de la cathédrale du nouveau Centre spirituel et culturel orthodoxe russe, au cœur de Paris. Parmi eux des représentants d'autres églises orthodoxes : Mgr Emmanuel, le métropolite grec, Mgr Jean, l'exarque de la rue Daru, un métropolite serbe et quelques autres mais aussi des représentants de l'Église catholique notamment le cardinal André Vingt-Trois. Ce dernier était au premier rang et a été invité par le patriarche au déjeuner qui a suivi. 

    « Je suppose qu'ils se sont parlés sur les relations qui ont pu tourner autour de la première rencontre entre le Patriarche et le Pape il y a quelques mois à Cuba. Je crois qu'il y a un processus de contact entre les deux religions tout autour des racines chrétiennes qui rassemblent quelles que soient les divergences canoniques ou dogmatiques », a confié M. Troubetzkoï.

    Il a rajouté que le cardinal avait soutenu l'idée de la cathédrale complètement au début alors même que personne n'y croyait :

    « Il était un des premiers à dire : il faut qu'on fasse, et celui qui à l'époque avait guidé son prédécesseur le Patriarche Alexis à en parler au président Sarkozy en 2007 ».

    M. Troubetzkoï affirme que la consécration de la cathédrale est « un aboutissement de quelque chose qui est devenu historique » et « le symbole de ce que doit être les relations entre la France et la Russie ».

    Il a également cité le Patriarche qui a déclaré que de tels évènements montraient « l'unité de notre Sainte Église orthodoxe ». Il a expliqué que l'Église orthodoxe était tout simplement « juridiquement repartie sur plusieurs patriarcats contrairement à l'Église catholique qui est centralisée autour de l'évêque de Rome qui est le Pape ».

    Pourtant, le Patriarche a insisté sur le fait que « sur le plan canonique nous avons des relations avec l'ensemble des Églises orthodoxes. Et quand un événement comme ça se passe, c'est une grande preuve que ces relations sont bonnes quoi qu'on puisse dire, quoi qu'on puisse raconter ».

    En outre, le patriarche Cyrille a également commenté sa visite en France et sa rencontre avec le président Hollande :

    « Je suis satisfait par la visite. Les résultats de mes rencontres et des discussions m'encouragent également ».

    Et de conclure :

    « Que Dieu bénisse le développement de cette tradition de bonnes relations d'alliés et qu'elle aide à construire une position réaliste et utile pour les deux partis face aux défis politiques actuels ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Cyrille, Patriarche de Moscou, reçu à l'Élysée
    Patriarche Cyrille: l’Antarctique, modèle d’une société idéale
    Le Patriarche Cyrille rend visite aux manchots
    Tags:
    cathédrale, Centre spirituel et culturel orthodoxe russe de Paris, Patriarche Cyrille, François Hollande, Paris, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik