Ecoutez Radio Sputnik
    Benoît Hamon, leader secret de la gauche française?

    Benoît Hamon, leader secret de la gauche française?

    © CC BY 2.0 / jyc1 / manifestation pour les retraites le 6 novembre à Brest
    France
    URL courte
    Présidentielle 2017 en France (205)
    46224
    S'abonner

    A l’instar de la primaire de la droite et son vainqueur surprise, François Fillon, la primaire de la gauche ne paraît pas jouée d'avance, selon le dernier sondage de l'institut Harris Interactive France, marqué par un nette progression de Benoît Hamon. Pourtant, l’intérêt des Français pour cette primaire connaît une certaine baisse.

    L'ex-député européen et actuel conseiller régional d'Île-de-France du Parti socialiste (PS), Benoît Hamon, semble avoir trouvé son rythme avant la désignation du candidat officiel pour représenter la gauche lors de la présidentielle française, selon la dernière étude d'Harris Interactive France.

    ​Actuellement, Benoît Hamon est en troisième position avec 23 points de retard sur le leader, l'ex-premier ministre Manuel Valls (43 points), mais il n'est qu'à 3 points d'Arnaud Montebourg, l'ancien ministre socialiste de l'Économie qui a quitté le gouvernement en 2014 pour se lancer dans le business.

    Malgré un décalage important par rapport à l'ex-chef du gouvernement français, Benoît Hamon est en pleine accélération en janvier 2017 puisqu'il a gagné 11 %. Dans le même temps, la côte des deux leaders actuels a baissé de 2 % et de 3 % respectivement.

    Le prédécesseur de M. Hamon au ministère de l'Éducation nationale, Vincent Peillon, ne recueille que 7 % des intentions de vote. Le podium final semble être déjà formé.

    Néanmoins, 42 % des Français seulement montrent de l'intérêt pour la primaire de la gauche, soit 8 % de moins qu'en décembre 2016.

    Manuel Valls demeure également le favori auprès des adhérents du PS avec 68 %, tandis que ses rivaux directs sont soutenus plutôt par les non-socialistes. Par contre, en cas d'élimination de Benoît Hamon et d'Arnaud Montebourg, les trois-quarts d'entre eux voteraient contre Manuel Valls.

    D'après le sondage d'Harris, l'honnêteté s'avère une qualité primordiale pour 77 % des électeurs de la gauche, surtout côté Manuel Valls et Benoît Hamon. Le projet de leur candidat revêt une importance cruciale pour 71 % des interrogés. La personnalité du candidat finit également sur le podium, loin devant l'expérience politique des leaders de la primaire de la gauche.

    La maison d'études Harris Interactive France a réalisé ce sondage du 2 au 4 janvier 2017 sur un échantillon de 478 inscrits sur les listes électorales déclarant qu'ils iront certainement voter à la primaire du Parti socialiste et de ses alliés, issus d'un échantillon de 6 245 Français âgés de 18 ans et plus.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Présidentielle 2017 en France (205)

    Lire aussi:

    À qui profite l’absence de sondage pour la primaire de la gauche?
    La gauche française navigue toujours à vue
    Le renoncement de François Hollande
    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Tags:
    vainqueur, intentions de vote, candidats, interrogatoire, sondage, primaire de la gauche en France (2017), Présidentielle française 2017, Harris Interactive, Parti socialiste français (PS), Vincent Peillon, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, François Fillon, Manuel Valls, Ile-de-France, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik