France
URL courte
1425031
S'abonner

À sept semaines du premier tour de la présidentielle, des partisans de François Fillon se sont rassemblés ce dimanche place du Trocadéro, à Paris, pour manifester leur soutien au candidat LR. Ainsi, ils ont répondu présent à l’appel lancé vendredi par leur favori.

Malgré le mauvais temps — il pleut aujourd'hui à Paris — des partisans de François Fillon tiennent un rassemblement ce dimanche place du Trocadéro en soutien à leur candidat.

Rassemblement en soutien à #Fillon place du #Trocadéro

Опубликовано Sputnik France 5 марта 2017 г.

« Ils pensent que je suis seul, ils veulent que je sois seul. Merci de tout cœur pour votre présence », a déclaré M. Fillon en s'adressant à la foule, avant de s'excuser devant ses supporters qu’ils soient obligés de le défendre ainsi que de défendre son épouse.

« Je dois écouter cette foule immense qui me pousse vers l’avant, mais je dois aussi m’interroger sur ceux qui doutent. Leur responsabilité est immense, la mienne aussi », a-t-il ajouté.

Le candidat LR a déclaré que c’était sa faute si le projet qu’il portait rencontrait des obstacles. La deuxième erreur qu’il assume est celle d’avoir « hésité sur sa manière d’en parler ».

« Lorsqu'on est profondément honnête, lorsqu'on a passé sa vie pour l'intérêt général, il est difficile de faire face à une telle campagne », a souligné M. Fillon.

Et de pointer qu'il ne cesserait pas de dire à ses « amis politiques que le choix à la fois leur appartient et ne leur appartient pas ». « Parce que ce choix est le vôtre », a déclaré M. Fillon.

« Il ne faut jamais désespérer de la France, parce qu'il ne faut jamais désespérer des Français. La France se réveillera », a déclaré M. Fillon à la fin de son intervention.

À la fin de la manifestation, la correspondante de Sputnik sur place a demandé conseiller spécial de François Fillon, Jérôme Chartier, qui, d'après lui, serait derrière Fillon bashing. « Tous ceux et toutes celle qui ne veulent pas que la France se range », a-t-il déclaré.

La manifestation en soutien à François Fillon a débuté ce dimanche à 15h00.

Station de métro Trocadéro
© Sputnik
Station de métro Trocadéro

 

 

 

L'affluence se faisait ressentir dès la station de métro.

« Fillon président », scande la foule.

  • Place du Trocadéro
    Place du Trocadéro
    © Sputnik
  • Place du Trocadéro
    Place du Trocadéro
    © Sputnik
1 / 2
© Sputnik
Place du Trocadéro

Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains au Sénat, a déclaré que 200 000 personnes étaient venues de différents coins du pays pour soutenir M. Fillon.

Pourtant, dans la foule, le chiffre de 5 000 participants est évoqué.

Ces personnes ont répondu présent à l'appel lancé vendredi par le candidat LR qui avait alors invité ses partisans à venir « très nombreux » le soutenir dimanche.

« Je vous donne rendez-vous dimanche prochain, à 15 heures, place du Trocadéro. Avec la force calme et assurée de ceux qui respectent nos institutions démocratiques, vous ferez entendre votre voix. Je vous attends nombreux, très nombreux, pour montrer, aux yeux de tous, ce qu'est la volonté populaire des militants de la France », avait alors écrit François Fillon.

Il était prévu que le rassemblement, organisé avec le concours de Sens commun, réunisse entre 40 000 et 45 000 personnes.

Pour éviter tout dérapage, l'équipe du candidat précisait sur son site Web qu'aucune banderole ni panneau n'étaient admis au rassemblement, « seuls les drapeaux tricolores seront autorisés ».

Parallèlement, un rassemblement des opposants à François Fillon se déroule ce dimanche à Paris. Sputnik couvre également cet événement.

Le couple Fillon s'est retrouvé au cœur d'un scandale suite aux révélations du Canard enchaîné sur les emplois présumés fictifs de son épouse Penelope. M. Fillon a rejeté toutes les accusations et a demandé de laisser son épouse en dehors du débat politique. Le candidat a estimé qu'il s'agissait d'« un coup d'État institutionnel » contre sa candidature à la présidentielle. Mercredi, François Fillon a annoncé le maintien de sa candidature en dépit de sa convocation en vue d’une mise en examen dans le cadre de l'affaire des emplois présumés fictifs de l'épouse du candidat et de deux de ses enfants, baptisée PenelopeGate.

L'élection présidentielle française aura lieu les 23 avril et 7 mai 2017. Les Français se rendront aux urnes pour élire le président du pays pour un mandat de cinq ans.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Lire aussi:

Malgré les sondages, Penelope Fillon conseille à son mari d’aller «jusqu’au bout»
La résidence de François Fillon perquisitionnée par la police
Juppé sera là si Fillon renonce à participer à la présidentielle
«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Tags:
soutien, manifestation, Les Républicains (LR), François Fillon, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook