France
URL courte
2499
S'abonner

Les Français de l’étranger ne pourront pas voter par vote électronique lors des législatives de juin 2017 en raison d’une menace «extrêmement élevée de cyberattaques», d’après l’Agence nationale de la sécurité des systèmes informatiques.

Les autorités françaises ont décidé de renoncer au vote électronique pour les Français de l'étranger lors des législatives, prévues en juin prochain, et ce dans le contexte de menace cybernétique élevée, append-t-on du communiqué diffusé lundi par le ministère français des Affaires étrangères.

« Cette décision a été prise sur la base des recommandations des experts de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes informatiques et en tenant compte du niveau de menace extrêmement élevé de cyberattaques qui pourrait affecter le déroulement du vote électronique. En raison de ce contexte, il a été jugé préférable de ne prendre aucun risque de nature à compromettre le scrutin législatif pour les Français de l'étranger », lit-on sur le site ministériel.

Et de préciser que le Quai d'Orsay assumera pleinement sa responsabilité d'organisation d'un scrutin garantissant les droits de chaque électeur.

Prévu pour les Français de l'étranger, le vote par Internet a été utilisé pour la première fois lors des législatives de 2012 dans une des circonscriptions électorales situés en dehors de la France. Alors, aucun incident n'avait été enregistré.

Le vote électronique n'est pas mis en place sur le sol français et il n'a pas été prévu d'y avoir recours durant la présidentielle.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Le système de vote électronique du FBI trop «bordélique» pour être piraté
Russie: vers l'introduction du vote électronique? (Gazeta.ru)
La Russie s'arme contre les cyberattaques et la désinformation
Les USA le premier pays d’origine des cyberattaques
Tags:
cybercriminalité, élections législatives, vote, ministère français des Affaires étrangères, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook