Ecoutez Radio Sputnik
    Marine Le Pen

    Assistants du FN: Marine Le Pen explique son refus de se rendre chez le juge

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    France
    URL courte
    30403
    S'abonner

    Deux semaines après avoir refusé de se rendre à sa convocation chez le juge d'instruction dans l'enquête sur les soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, la chef du Front National Marine Le Pen dénonce l’«instrumentalisation de la justice».

    Si les soupçons sur les conditions dans lesquelles étaient employés et payés les assistants du FN au Parlement européen pèsent depuis 2015, ce n'est qu'à la veille de la campagne présidentielle que Marine Le Pen a été convoquée par la justice. Dans une interview accordée au Parisien et parue ce dimanche, la chef du Front National dénonce la façon dont l'enquête est menée et revient sur son refus de se rendre à une convocation des juges, le 10 mars dernier.

    « J'ai refusé de m'y rendre parce qu'il y a 15 mois j'ai demandé la désignation d'un juge d'instruction. On m'a dit non et on a attendu l'ouverture de la campagne présidentielle pour désigner ce fameux juge d'instruction. Ce genre d'instrumentalisation de la justice n'est pas admissible », explique Mme Le Pen.

    « S'ils ont attendu 15 mois, ils peuvent bien attendre un mois et demi de plus, ou cinq ans… Je suis victime d'une persécution judiciaire, menée par M. [Martin] Schultz », l'ancien président du Parlement européen, poursuit-elle.

    La chef du FN estime que « le Parlement européen ne supporte pas qu'il y ait une opposition en son sein » et indique que « tous les mouvements eurosceptiques ont fait l'objet de poursuites ».

    Mme Le Pen a refusé, début mars, d'être entendue par les enquêteurs dans l'affaire des assistants d'eurodéputés de son mouvement, tant qu'elle sera en « campagne électorale » et s'est dite « victime d'une opération politique ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Macron devant Le Pen pour la première fois au 1er tour
    La Commission européenne mise ouvertement sur l’échec de Le Pen
    Tags:
    enquête, Parlement européen, Marine Le Pen, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik