France
URL courte
Premier tour de la présidentielle française (87)
673
S'abonner

La qualification de la présidente du Front national Marine Le Pen pour le second tour de la présidentielle illustre parfaitement la hausse du mécontentement en Europe, a déclaré Léonid Sloutski, le chef du comité des affaires étrangères de la Douma (chambre basse du parlement russe).

D'auprès Léonid Sloutski, chef du comité des affaires étrangères de la Douma, le résultat du premier tour de la présidentielle qui a notamment vu la qualification de Marine Le Pen est la preuve que le taux de mécontentement en France et dans les pays occidentaux va croissant.

« La qualification de la présidente du Front national Marine le Pen pour le second tour est une illustration de la hausse du mécontentement pas seulement en France, mais aussi dans les autres pays occidentaux », a fait savoir M. Sloutski.

D'après lui, cela s'explique largement par la crise migratoire, les protestations contre « une imposition des valeurs de la part de l'Ouest américain » ainsi qu'une menace terroriste présente en Europe.

« Les Français qui ont voté pour Marine Le Pen sont ceux qui veulent construire leur avenir et l'avenir de la République française avec leurs propres mains, et pas par des directives et manuels d'Outre-mer », a ajouté le député.

Selon lui, Marine Le Pen pourrait trouver des soutiens dans l'électorat des candidats qui ont perdu au premier tour.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Premier tour de la présidentielle française (87)

Lire aussi:

Intérieur: Macron devant Le Pen au premier tour de la présidentielle
L'écart entre Macron et Le Pen se réduit et n'est plus que de 1%
Sondages: Macron battrait largement Le Pen au second tour par 64% contre 36%
Le Pen obtient 24,10%, Macron 22,44%, à l’issue du dépouillement de 50% des bulletins
Le Pen: «Le second tour sera le choix entre "la grande alternance" et la "dérégulation"»
Tags:
premier tour, second tour, crise migratoire, élection présidentielle, Emmanuel Macron, Marine Le Pen, Occident, Europe, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook