France
URL courte
Présidentielle 2017 en France (205)
36247
S'abonner

François Fillon a reconnu lundi son échec et a souligné qu'il n'avait plus la légitimité pour mener le parti Les Républicains (LR) aux législatives prévues en juin prochain.

Battu au premier tour de la présidentielle, le candidat Les Républicains François Fillon a déclaré qu’il n’avait plus « la légitimité » pour mener le parti aux législatives et qu’il allait « redevenir un militant de cœur parmi les autres ».

« J’ai conscience de votre désarroi, j’ai mal pour nos électeurs et nos militants. Je pense à eux, à leur colère et à leur tristesse. Ils n’ont rien à se reprocher. J’étais leur chef, j’ai été battu: je ne me dérobe pas », a déclaré M. Fillon, intervenant lundi devant le bureau politique du parti LR.

Et de souligner qu’actuellement il fallait éviter à la France le choc de l’extrême droite, mais qu’une autre bataille commençait avec les législatives.

« J'ai la certitude que Les Républicains peuvent obtenir un score favorable qui sera utile à la France », a-t-il tiré, soulignant qu'il n'avait plus la légitimité pour mener la bataille des législatives en juin.

« Je vais redevenir un militant de cœur parmi les autres. Je vais devoir penser ma vie autrement, panser aussi les plaies de ma famille », a-t-il encore ajouté.

Rappelons que dimanche soir François Baroin, membre de l'équipe de campagne de François Fillon, a déclaré que Les Républicains chercheraient à obtenir la majorité parlementaire.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Dossier:
Présidentielle 2017 en France (205)

Lire aussi:

Pour Hollande, le PS doit voter Macron
Le Pen et Fillon arrivent en tête dans leurs fiefs
François Fillon appelle à voter Macron au second tour
Policier tué à Avignon: ce que l'on sait du tireur
Tags:
élections législatives, Les Républicains (LR), François Fillon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook