France
URL courte
22625
S'abonner

Alors que les sondages promettent une majorité absolue aux législatives au parti La République en marche! fondé par Emmanuel Macron, la situation pourrait s’avérer bien plus complexe, estime François-Bernard Huyghe, responsable de l’Observatoire Géostratégique de l'Information, qui n’exclut d’ailleurs pas la possibilité d’un «effet bandwagon».

Après la victoire à la présidentielle, le parti La République en marche! crée par Emmanuel Macron, est toujours le favori des sondages, qui lui prédisent entre 310 et 330 sièges à l'Assemblée nationale lors des élections législatives de juin prochain. Toutefois, François-Bernard Huyghe, Directeur de recherche et responsable de l'Observatoire Géostratégique de l'Information à l'IRIS reste plutôt mesuré sur ce sujet et évoque pour Sputnik « l'effet performatif » des sondages susceptibles de « transformer la réalité » de ce qu'ils étaient « censés de décrire ».

Ainsi, selon lui, les sondages aux dernières élections « n'étaient pas trop inexactes », en tout cas, « pas au-delà de la marge d'erreur normale de 3 % ». Néanmoins, l'expert affirme que pour les législatives la situation demeure « beaucoup plus compliquée, parce qu'il y a énormément de candidats » et il risque d'y avoir « des duels ou des triangulaires (voir quadrangulaires) par circonscription ».

« La base scientifique [des sondages, ndlr] est basée sur les probabilités d'échantillons, cela ne peut pas être totalement exact. Et on sait que chaque institut de sondage a ses petites recettes personnelles pour corriger les données qu'il a recueillies en fonction de fausses déclarations, etc. Chacun vend sa salade, bien qu'ils soient pour l'instant concordants », a-t-il fustigé, commentant le présumé quasi triomphe de La République en marche! aux législatives.

S'il concède que « l'électorat veut donner sa chance au nouveau pouvoir», M. Huyghe n'exclut pas non plus un possible effet « bandwagon », à savoir cet effet d'attraction de la victoire promise.

« Est-ce que les sondages annonçant que tout va bien pour Macron et que sa victoire va se confirmer à l'assemblée législative, n'est pas un « effet bandwagon » — un effet d'attraction du triomphe promis? Ça peut jouer, bien que je ne soupçonnerais pas que c'est une manœuvre faite par les sondeurs », a-t-il constaté.

Macron
© REUTERS / Gonzalo Fuentes
La République en marche! (LREM) du Président français Emmanuel Macron remporterait les élections législatives avec 31 % des voix au niveau national, selon une enquête menée par l'Institut français d'opinion publique (Ifop). Les Républicains (LR) seraient deuxièmes avec 19%. Les Français indiquent ainsi soutenir une majorité présidentielle et sont dans la continuité de leur vote à l'élection présidentielle. Selon le sondage, LREM serait majoritaire à l'Assemblée nationale.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

L’Ukraine sera le plat de résistance au menu de la rencontre Poutine-Macron
«Direct, franc et pragmatique»: Macron sur sa rencontre avec Trump et sur les thèmes-clés
Macron et Erdogan réfléchissent à une possible sortie de l'impasse turco-européenne
Score 1 à 0: Macron remporte la «bataille des poignées de main» contre Trump (Vidéo)
Macron et Porochenko prônent l'intensification du format Normandie
Sondage: Macron aurait sa majorité à l’Assemblée nationale
Bonnet blanc, blanc bonnet: Macron appelle à prolonger l’état d'urgence
Poutine et Macron discuteront «les points douloureux» de la politique internationale
Tags:
opinion, élections législatives, sondage, Assemblée nationale française, François-Bernard Huyghe, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook