Ecoutez Radio Sputnik
    Guantanamo

    Un ancien détenu de Guantanamo suspecté de recruter pour Daech en France

    © AFP 2019 Thomas WATKINS
    France
    URL courte
    968
    S'abonner

    Un Algérien qui a passé huit ans dans la prison militaire américaine de Guantanamo avant d’être accueilli par la France figure parmi six personnes arrêtées lundi et soupçonnées de faciliter les départs de radicalisés vers la Syrie.

    Un ancien détenu de Guantanamo installé à Bordeaux depuis huit ans, l'Algérien Sabir Mahfouz Lahmar, a été interpellé lundi dans le cadre du démantèlement d'une filière de départs vers la Syrie, relate The Independent. L'homme ainsi que cinq autres personnes ont été placées en garde à vue.

    Lahmar était connu des services de renseignement américains depuis longtemps. En octobre 2011, peu après les attentats du 11 septembre, le suspect a été arrêté à Sarajevo, en Bosnie, où il enseignait l'arabe dans un centre islamique privé dirigé par le prince Salman, gouverneur de Riyadé, écrivait le journal Sud-Ouest. Lahmar a été interpellé par les militaires américains présents en Bosnie et conduit à la prison de Guantanamo.

    L'homme était soupçonné dans un premier temps d'avoir fomenté un attentat contre l'ambassade américaine de Sarajevo. La charge a pourtant été abandonné en 2008. Puis l'administration Bush lui a reproché d'avoir planifié un voyage en Afghanistan fin 2001, alors que l'offensive avait été lancée par les États-Unis et leurs alliés après les attentats du 11 septembre 2001, selon La Croix

    Après huit ans de détention, Lahmar a été blanchi par la justice américaine et accueilli par la France. Il vivait à Bordeaux depuis 2009.

    Créée dans la foulée des attentats du 11 septembre 2001 qui ont fait près de 3 000 morts, afin de détenir des terroristes présumés, sans procès et souvent sans mise en examen, la prison de Guantanamo à Cuba s'est plusieurs fois retrouvée sous le feu de critiques pour de graves violations des droits de l'homme à l'égard des détenus, y compris des tortures et des détentions sans aucune accusation.

    En 2016, face à un éventuel flot de retours de djihadistes depuis l'Irak et la Syrie, le député français Georges Fenech a proposé de créer un analogue français de Guantanamo. Selon lui, le « Guantanamo à la française », dédié « à des individus radicalisés serait effectivement une solution » sur fond de retour des djihadistes sur le territoire français.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Un autre Anglais libéré de Guantanamo rejoint les terroristes en Syrie
    Le kamikaze de Mossoul était un ex-détenu de Guantanamo
    Amnesty réclame des soins pour un détenu de Guantanamo torturé par la CIA
    Tags:
    centre de détention de Guantanamo, France, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik