Ecoutez Radio Sputnik
    N'entends pas le mal, ne parles pas le mal, ne vois pas le mal

    «Justice, Élysée et médias» aveugles face à l’affaire Ferrand, selon les internautes

    CC BY 2.0 / Jean-François Chénier / Just say no to evil
    France
    URL courte
    29281
    S'abonner

    À peine Emmanuel Macron s’est-il installé à l’Élysée et a-t-il formé sa nouvelle équipe qu’un nouveau scandale a secoué la République française. Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires, s’est trouvé impliqué dans deux affaires de corruption. Les internautes, ne pouvant y résister, sont tombés sur leur nouvelle «proie»…

    De nouveau, la France se voit agitée par une révélation fracassante du Canard enchaîné. Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires et proche du Président élu, se trouve dans le viseur des médias à cause de son implication dans deux affaires de corruption. Se frottant joyeusement les mains, les utilisateurs de Twitter se sont exprimés sur ce sujet d'actualité.

    Au lendemain des révélations du Canard enchaîné, ils ont même créé une pétition demandant au ministre de démissionner…

    … et ont invité les Français à participer à son pot de départ.

    ​Beaucoup d'internautes ont immédiatement établi des parallèles entre l'affaire de François Fillon et celle de M. Ferrand.

    Le soutien manifeste d'Emmanuel Macron à son ministre n'a pas non plus échappé à l'attention des utilisateurs de Twitter.

    ​Le fait que, selon Emmanuel Macron, le projet de loi de moralisation de la vie publique soit son engagement numéro un, a également suscité une vague d'indignation.

    ​Le Canard enchaîné a publié des révélations concernant Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires et ancien secrétaire général d'En Marche!, l'accusant d'avoir utilisé un montage financier pour permettre à sa femme d'être propriétaire d'un local commercial loué par la mutuelle qu'il dirigeait, ainsi que d'avoir employé son fils comme assistant parlementaire.

    Après avoir étudié tous les éléments sur l'affaire Ferrand, le procureur de la République de Brest a annoncé ce vendredi que « les faits dénoncés par le Canard Enchaîné […] ne constituent pas une infraction et à ce titre ne permettent pas d'ouvrir une enquête ».

    Selon le porte-parole du gouvernement français, Christophe Castaner, le Président de la République a appelé ce mardi le gouvernement à la « solidarité » et à la « responsabilité », régissant ainsi à l'affaire du ministre de la Cohésion des territoires.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Affaire Ferrand: «On fait des leçons de morale aux uns, on ne les applique pas aux autres»
    Édouard Philippe: un ministre mis en examen devrait démissionner, Ferrand peut rester
    Affaire Ferrand: «Il est étrange que les médias se réveillent aujourd’hui»
    Tags:
    démission, scandale, corruption, Richard Ferrand, Emmanuel Macron, François Fillon, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik