France
URL courte
Législatives 2017 en France (55)
6214
S'abonner

Trois candidats français du bloc de gauche ont annoncé aujourd’hui leur victoire au premier tour des législatives en France. Ainsi, Manuel Valls, Jean-Luc Mélenchon et Stéphane Le Foll restent dans la course.

L'ancien Premier-ministre français, Manuel Valls, arrive en tête dans sa circonscription de l'Essonne se présentant sous le slogan « la majorité présidentielle ». Au deuxième tour il devrait affronter la représentante de la France Insoumise Farida Amrani.

Лидер политической партии Франции Национальный фронт, кандидат в президенты Франции Марин Ле Пен на вечернем мероприятии по итогам голосования во время второго тура президентских выборов во Франции.
© Sputnik . Kristina Afanasieva . http://visualrian.ru/ru/site/gallery/index/id/3093683/
Pour sa part, le fondateur de la France insoumise et ex-candidat à la présidentielle 2017, Jean-Luc Mélenchon, arrive en tête dans sa circonscription.

L’ancien ministre de l’Agriculture, député de la 4ème circonscription de la Sarthe, Stéphane Le Foll a annoncé sur sa page Twitter sa qualification pour le second tour des législatives. Avec 30,3 % des voix, le député socialiste a nettement devancé le candidat Les Républicains.

​Plus de 47 millions d'électeurs ont été invités ce dimanche 11 juin à choisir 577 députés parmi 7 877 candidats. Les bureaux de vote ont été ouverts à partir de 8 h 00 du matin. Le second tour aura lieu dimanche prochain. Le premier tour des élections législatives s'achemine vers une abstention record pour ce type de scrutin en France avec le taux de 51,38%.

Dossier:
Législatives 2017 en France (55)

Lire aussi:

Benoit Hamon éliminé dès le premier tour des législatives
Jean-Luc Mélenchon appelle à «ne pas donner les pleins pouvoirs au parti du Président»
Pour Mélenchon, le gouvernement de Macron est «quasi poutinien»
Philippot: Le FN a «payé l'abstention»
Tags:
élections législatives, politique, législatives françaises 2017, Stéphane Le Foll, Jean-Luc Mélenchon, Manuel Valls, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook