France
URL courte
49266
S'abonner

«Jupiter» pour les uns, «Roi-Sommeil» pour les autres, personne n’est resté indifférent au discours du Président français Emmanuel Macron tenu devant les parlementaires réunis en congrès ce lundi. Flatteurs, moqueurs et parfois piquants, les internautes se sont empressés de partager leurs émotions sur le discours présidentiel sur Twitter.

Ce lundi, le chef d'État français a réuni l'ensemble des députés et des sénateurs en congrès à Versailles pour reprendre les grandes lignes de sa campagne présidentielle et éclaircir les projets de son quinquennat. Toutefois, son long discours de plus d'une heure et demie a suscité une vague de commentaires sur les réseaux sociaux.

En effet, rien n'a échappé à l'œil des internautes qui ont baptisé le Président français de «Roi-Sommeil» ou encore de «Jupiter».

Tout a été soumis à une analyse minutieuse et détaillée.

En commençant par l'allure présidentielle d'Emmanuel Macron, rappelant les Rois de France.

​​Ou encore l'empereur des Minions…

Et même Gladiateur!

​Puis, le long discours qui a ravi les uns et a fait s'endormir les autres.

​D'ailleurs, les parlementaires présents dans la salle n'ont pas été épargnés par les commentaires.

​Les critiques ont également été au rendez-vous.

​Mais, comme à son habitude, c'est l'humour qui a remporté la victoire dans la twittosphère.

​​Ayant abordé différents sujets durant son discours de presque deux heures, le Président français a promis d'éviter la faute de ses prédécesseurs qui «se sont vu reprocher de n'avoir pas fait la pédagogie de leur action ni d'avoir exposé le sens et le cap de leur mandat» en revenant ainsi tous les ans devant le congrès pour «rendre compte» de l'avancée des réformes.

Lire aussi:

Macron devant le congrès: l’Europe a «perdu le cap»
Macron: l'état d'urgence en France sera levé à l'automne
Macron confirme son intention de réduire d'un tiers le nombre de parlementaires
EN CONTINU Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 63 morts et plus de 3.000 blessés
Tags:
commentaires, internautes, discours, Emmanuel Macron, Versailles, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook