Ecoutez Radio Sputnik
    Rihanna et Brigitte Macron

    Le porte-parole du gouvernement ironise sur la tenue de Rihanna et scandalise la Toile

    © REUTERS / Benoit Tessier
    France
    URL courte
    2042
    S'abonner

    Les allégations du porte-parole du gouvernement Christophe Castaner sur la tenue de Rihanna lors de sa visite à l’Elysée ont provoqué l’ire de la Twittosphère, indignée par leur caractère «sexiste».

    «J'ai même pas pu rencontrer Rihanna. Finalement, j'aurais été un peu déçu, sa tenue était peut-être un poil trop ample»: cette remarque du proche d'Emmanuel Macron, Christophe Castaner, dans une récente interview accordée à Konbini, a littéralement galvanisé la Toile, les internautes la jugeant «sexiste» à bien des égards.

    Des internautes estiment qu'il ne faut pas laisser passer ce genre de choses, «surtout chez un porte-parole»:

    D'autres n'hésitent pas à le rappeler à l'ordre:

    L'actrice Aure Atika, elle-aussi, n'a condamné l'attitude «machiste» de cette figure incontournable de la sphère Macron.

    «Le sexisme érigé en communication officielle. Mesdames et messieurs: Christophe "lourdo" Castaner ou LA BEAUF NATION», a-t-elle fustigé.

    Au demeurant, il ne s'agit pas d'une première bourde «sexiste» de la figure de proue de l'équipe Macron, loin de là.

    Ayant publiquement souhaité voir une femme élue pour la première fois dans l'Histoire à la présidence de l'Assemblée, rappelle le magazine Gala, il s'est laissé aller à une confidence très maladroite sur sa vie privée: «Voyez, comme quoi, parfois je peux avoir des espérances à titre personnel et être déçu. Et ça m'arrive souvent dans ma vie privée, face aux femmes, d'être déçu».

    Lire aussi:

    Quand Macron tacle ses propres ministres
    WikiLeaks publie 21.000 courriels sur la campagne présidentielle de Macron
    La «nationalisation» de STX et les contradictions d’Emmanuel Macron
    Rencontre Macron-Rihanna: les messages subliminaux décelés par des Français
    «Pour Macron, le Kosovo est la Serbie lorsque cela l’arrange»
    Tags:
    sexisme, réseaux sociaux, Christophe Castaner, Rihanna, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik